DIY #8 : 3 recettes de gommage pour le corps

Aujourd’hui, je vous propose plusieurs recettes de gommage pour le corps. Bien qu’il existe des tas de gommages sur le marché des produits bio, je les trouve un peu chers par rapport à ce qu’ils contiennent. Je ne suis pas contre l’idée d’en tester de temps en temps et faire de jolies découvertes, mais un gommage maison reste tout aussi efficace et permet de faire de  belles économies. Il s’agit d’un rituel à faire tout au long de l’année, de façon régulière mais sans faire de zèle, au risque d’agresser votre peau plutôt que de la chouchouter. Car oui, le gommage doit rester un moment agréable sous la douche, mêlant massage et senteurs… Comme les beaux jours sont enfin là, préparons notre peau au mieux pour éviter les mauvaises surprises…

soleil

Mais au fait, à quoi sert un gommage?

Il permet d’éliminer les cellules mortes accumulées à la surface de l’épiderme, l’empêchant de respirer. Il favorise donc une meilleure oxygénation de la peau et stimule également la micro-circulation. Conséquence de tout cela : la peau est beaucoup plus réceptive aux soins qu’on lui prodigue par la suite, puisqu’elle a été débarassée de tout ce qui l’encombrait. En bref, le gommage c’est tout bénéf!

Nécessaire en toutes saisons, lorsqu’arrive l’été le gommage va avoir un rôle capital car il va assurer plusieurs fonctions :

  • Il prépare la peau à être épilée sans avoir le souci des boutons disgracieux et des poils incarnés, idéal pour enfiler jupettes, robes et shorts sans inquiétude. Pour un résultat impeccable, je renouvelle l’exfoliation deux jours après m’être épilée.
  • Il permet d’appliquer son autobronzant de façon bien uniforme, puisque la peau est lisse et homogène.Fini les vilaines traces façon zèbre sur des zones improbables du corps…
  • Comme la peau absorbe mieux les soins après le gommage, elle sera bien préparée à recevoir les tartinades de crème solaire que l’on appliquera une fois à la plage (mais aussi à la montagne ou à la campagne 😉 ).
  • Il prolonge et embellit le bronzage, contrairement à ce qu’on pourrait croire, surtout lorsque la peau commence à peler…

Comment procéder?

La peau de notre corps n’est pas la même partout. Je vous recommande donc de gommer avec douceur les zones sensibles comme le décolleté et le buste. Par contre, vous pouvez vous en donner à coeur joie sur les zones ciblées des genoux, des coudes et des talons, qui sont soumises aux frottements.

Au niveau de la fréquence, je pense qu’une fois par semaine est amplement suffisant. Elle sera moindre sur les peaux les plus sensibles et fragiles, mais quel que soit votre type de peau (grasse, sèche, normale, déshydratée etc…), il est IN-DIS-PEN-SABLE de passer par cette étape si vous voulez une peau rayonnante et un grain de peau affiné.

Recette n°1

Pour réaliser mes gommages maison, j’utilise un ingrédient qui va permettre l’exfoliation, ainsi qu’un ingrédient gras pour que les grains adhèrent entre eux, et qu’ils aient de la tenue sur la peau pour ne pas tomber pas lamentablement au fond de la baignoire. Il faut subtilement doser cet ingrédient gras, sinon, c’est la glissade assurée! (ça sent le vécu, hein? 😉 ) Par contre, il laissera un petit film gras à la sortie de la douche, qui peut vous permettre de vous passer de crème hydratante selon votre type de peau.

ingrédients

Pour cette première recette, vous aurez besoin de marc de café, ains que d’une huile végétale. En ce qui me concerne, le café et moi on n’a jamais été copains… mais pour que mon amoureux et mes invités puissent en profiter, j’ai une machine à dosettes. Je laisse sécher ces dernières après utlisation afin de récupérer le marc qui se trouve à l’intérieur. Quant à l’huile végétale, j’ai choisi celle de babassu car elle est excellente pour le massage et pénètre bien. Sachez que comme sa copine l’huile de coco, elle est solide et devient liquide à partir d’une certaine température. Si elle se présente sous forme solide au moment de réaliser la recette, vous n’aurez qu’à la réchauffer au bain-marie ou à passer le flacon sous un filet d’eau chaude.

Pour réaliser ce gommage, j’ai vidé trois dosettes de café. Vous pouvez adapter la quantité de marc de café en fonction des zones que vous souhaitez gommer : vous en prendrez peu si vous n’exfoliez que vos jambes, mais vous pouvez doubler la dose si vous prévoyez de faire aussi les pieds, le buste et le decolleté, les genoux etc… J’y ai ajouté 1,5 à 2 cuillères à soupe d’huile et je mélange bien pour avoir un résultat homogène et qui se tienne bien.

Et voilà : vous n’avez plus qu’ appliquer et masser en effectuant des mouvements circulaires et en remontant toujours vers le coeur (donc on commence par les chevilles, jambes, cuisses etc…).

Recette n°2 

ingrédients
Une fois encore, deux  ingrédients seulement vous seront nécessaires pour réaliser cette seconde recette. Vous trouverez l’huile de coco très facilement en magasin bio ou dans les supermarchés qui possèdent un rayon bio. Ensuite, j’ai choisi l’exfoliant végétal d’Aromazone, qui se compose de poudre de coques de noix.

Au niveau du dosage, j’ai mis une cuillère à soupe bombée de poudre de noix, pour  1/2 cuillère à soupe d’huile de coco. Comme pour la recette précédente, vous pouvez tout à fait doubler les proportions, car avec cette petite quantité, j’ai uniquement gommé mes bras, mes genoux, mes coudes, le ventre et le decolleté.

Ce gommage donne l’impression de s’enduire la peau de sable, autrement dit, entre l’odeur de la noix et de la coco, autant vous dire qu’on a rendez-vous dans les îles. Et ça, ça fait juste du bien au moral pour les personnes qui sont toujours sous la pluie et la grisaille… (Je vis dans le sud de la France mais je compatiiiiiiiis!)

Recette n°3

ingrédients

Ouvrez simplement vos placards de cuisine pour cette dernière recette. L’huile essentielle est facultative, elle sert davantage à atténuer l’odeur d’huile d’olive qu’autre chose. D’habitude je prends celle d’orange mais je n’en avais plus donc pour aujourd’hui ce sera lavande! A vous de choisir votre parfum préféré… Le sucre est l’agent exfoliant de ce DIY. Il me restait un fond de sucre complet; et comme je ne suis pas spécialement fan du goût, j’en ai prélevé pour réaliser ce gommage. Vous pouvez opter pour de la cassonnade, c’est ce que je prenais avant, mais mes placards en étaient dépourvus…

Celle-ci est LA recette à faire en grande quantité et à conserver dans un bocal en verre au bord de sa baignoire. (Pensez systématiquement à bien désinfecter votre récipient à l’alcool au préalable). Même sans conservateur vous pouvez la garder pendant trois mois environ.

On va dire que les proportions se font au feeling, dans le sens où, après avoir mis une quantité de sucre dans votre contenant, vous allez ajouter l’huile d’olive petit à petit en remuant bien. L’idée, c’est toujours d’avoir une texture qui se tienne. Si vous avez mis trop d’huile, alors rajoutez du sucre. Enfin, terminez par quelques gouttes d’huile essentielle et hop, le tour est joué.

Quoi de plus simple, ludique et économique que de faire ses petites tambouilles tranquillement à la maison?  Il existe bien d’autres déclinaisons, comme par exemple remplacer l’huile végétale par du gel d’aloe vera, ou bien utiliser du sable que vous auriez rapporté de vos vacances à la plage etc… Et vous? Quelles sont vos recettes?

Publicités

2 réflexions sur “DIY #8 : 3 recettes de gommage pour le corps

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s