Mes voeux pour la nouvelle année

Bonjour à toutes et tous,

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé de très belles fêtes de fin d’année : entre les réveillons de Noël et du jour de l’an, il y a eu de quoi faire! Aujourd’hui, une nouvelle année commence, 2017 est bel est bien là, et pour mon article du jour j’avais envie de vous présenter mes voeux.

ecrireNon pas les classiques voeux du style « bonne année, bonne santé et plein de bonheur », non. Des voeux à ma façon et si je le pouvais, je vous souhaiterais à tous des voeux personnalisés comme je le fais pour chacun de mes proches le 1er Janvier. Car oui, il est important pour moi de consacrer un peu de temps à chacun, de choisir les mots les plus justes pour lui faire comprendre combien je pense à elle, que je n’oublie pas ce qu’elle traverse (les moments de bonheur ou les difficultés), que je sais ce qui lui est cher et ce dont elle a besoin, de lui rappeler que je suis là pour elle.

bougiesNous avons tous été touchés par les drames de l’année 2016, de près ou de loin, mais nous avons tous pris une grosse claque dans la figure. Je voulais dire à toutes ces personnes qui ont perdu un être cher (une maman, un papa, un frère ou une soeur, un grand-parent, un ami, un enfant, une connaissance, un collègue) combien je pense à elles. Certes, la vie a repris son cours mais pour certains, elle s’est arrêté un jour bien précis. Un deuil à faire, une démarche personnelle pour accepter l’inaccpetable, un recueillement sur les lieux du drame, des coeurs meurtris, des familles ravagées, des bonheurs envolés, et tant d’autres choses… Je n’ai personnellement pas été touchée de près, mais mon coeur, lui, a été touché de plein fouet et rien qu’à écrire ces quelques lignes, lui et mes yeux pleurent de chagrin, de colère et d’injustice. Je vous souhaite de garder pour toujours dans votre coeur ces personnes parties trop tôt; elles veillent sur vous et voudraient certainement vous voir heureux. Peut-être aurez-vous besoin d’aller voir quelqu’un pour vous aider, n’en n’ayez pas honte ou ne soyez pas gênés, les professionnels sont là pour ça.

solitudePour certaines personnes, les fêtes de fin d’année sont davantage une épreuve qu’un plaisir. Conflits familiaux, familles recomposées, mésententes, solitude… sont autant de difficultés qui peuvent engendrer du stress, de l’angoisse, de la tristesse. Souvent se pose la question du choix : prendre de la distance quitte à blesser nos proches, ou se forcer à partager des moments juste pour faire plaisir aux autres mais sans tenir compte de son propre ressenti, et ne pas être en accord avec nos pensées?  Dans un ou l’autre des cas, je vous admire et je respecte votre choix. Je vous souhaite d’arriver à nouer ou renouer un dialogue, de pouvoir communiquer car c’est bien souvent par ce chemin que les choses arrivent à s’exprimer. Un chemin qui n’est pas tracé tout droit mais assez tortueux, qui demande à faire des détours, à choisir la bonne route lors d’un carrefour etc… Oralement ou à l’écrit si c’est trop difficile, je pense que le premier pas est le plus dur mais le plus beau à faire. Lancez-vous, vous serez agréablement surpris.

maladieMalheureusement, la maladie est un fléau qui peut toucher n’importe qui à n’importe quel moment, et à n’importe quel âge. Un phénomène contre lequel on ne peut parfois rien faire, à moins qu’il n’existe des traitements spécifiques et probants. On se sait parfois condamné et je pense à vous aujourd’hui. Je vous souhaite d’être accompagné (ou d’accompagner) dans cette épreuve de la vie, car la solitude est sans doute la pire des choses dans ces cas-là… Je vous souhaite de vivre les plus beaux moments de votre vie, de les partager avec les personnes qui vous sont chères, de les vivre à fond pour ne rien regretter. Si vous le pouvez, allez le plus souvent dans la nature, elle est ressourçante, inspirante, et réconfortante, elle ne vous trahira jamais. L’air pur de la montagne, l’odeur des  embruns, le souffle du vent sur vos joues, le soleil qui vous chauffe le corps et le coeur… Prenez tout !! Et profitez de l’instant présent.

precarite

Je pense à celles et ceux qui vivent dans la précarité, la boule au ventre en se demandant de quoi demain sera fait. J’ai envie de vous dire que tant qu’il y a un demain, il y a de l’espoir… Des associations pour vous aider, des personnes pour vous écouter, des mains tendues, des paroles sincères, un sourire, sont autant de choses qui devraient vous aider à garder le moral. Le plus important est sans doute le mental, une chose pas si facile à apprivoiser. Je vous souhaite de ne pas baisser les bras, de foncer, d’être entouré et surtout, de prendre confiance en  vous, de ne pas vous dévaloriser en pensant que vous ne valez rien. On a tous une ou des raisons qui font que l’on se retrouve dans ce genre de situation (perte d’un travail,  éclatement du couple, ou de la famille, petite retraite etc…) et même si quelqu’un vous juge pour ça, ne tenez pas compte de son avis, car personne n’a à juger autrui…

oser

Pour tout le monde maintenant, je vous souhaite de vous trouver, tout simplement. Cela peut paraître bête, mais c’est l’une des choses les plus importantes. Tellement de personnes ne sont pas épanouies dans leur travail, cherchent leur chemin professionnel et personnel, regrettent certains choix ou n’osent pas en faire, et vivent toute leur vie dans l’ombre d’elles-mêmes. Cette année, osez! Osez vous renseigner sur le métier qui vous fait de l’oeil depuis des années, échangez avec des personnes qui font ce boulot, voyez les formations et les aides proposées. Osez déclarer votre flamme à celui ou celle qui fait battre votre coeur, osez vous consacrer du temps sans culpabiliser, osez aller voir un psy pour vous aider à avancer, osez dire à vos proches que vous les aimez, osez être en accord avec vous-même quitte à déplaire à d’autres, osez avoir vos propres convictions, osez, osez, osez!

zen1Même si je tenais à vous souhaiter à tous une très belle année, vous savez très bien que NOUS sommes les acteurs de notre propre vie. Cette année sera donc ce que nous en ferons. Et même si nous ne pouvons pas en maîtriser tous les aspects, donnons-nous au moins cette chance de la rendre la plus belle possible, à notre échelle, avec la situation qui est la nôtre, avec notre personnalité, nos difficultés, nos espoirs, nos combats. Trouvons notre bonheur dans les choses simples, profitons de l’instant présent, tirons les leçons de nos expériences pour avancer, et faisons-nous confiance!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s