Mon atelier détox chez Onatera

accueil atelier

Il y a une dizaine de jours j’ai participé à un atelier d’aromathérapie dans la boutique Onatera d’Aix-en-Provence (n’en cherchez pas d’autre, c’est la seule à ce jour, hi hi). A l’origine il s’agit d’un e-shop proposant des compléments alimentaires, des cosmétiques, des produits d’aromathérapie, phytothérapie et gemmothérapie, ainsi qu’un espace nutrition. Bref, de quoi ravir mes envies de découvertes en mode bio et naturel bien entendu.

Aussitôt le mail reçu je me suis inscrite car les 8 places sont prises d’assaut, preuve du succès de ces ateliers. Nous sommes accueillis avec une tisane détox Yogi tea, parfaite pour entrer en douceur dans le thème de l’atelier, ainsi que de délicieux petits snacks à grignoter. J’en profite pour faire un tour dans la boutique, histoire de repérer mes futurs achats qui ne seront d’ailleurs ni les premiers ni les derniers. Comme toujours, j’aime la décoration à la fois sobre et naturelle mêlant le bois et l’ardoise aux différentes plantes, le tout dans un cadre lumineux et avec une équipe toujours très accueillante.

Alexandra, naturopathe

C’est avec Alexandra, une naturopathe dont le sourire, la gentillesse et le professionnalisme ont conquis tous les participants, que nous suivons l’atelier munis de nos jolis tabliers. Je me rends vite compte que la plupart des personnes ici ont déjà des connaissances sur les huiles essentielles et les hydrolats, ce qui rend ce moment d’échange particulièrement intéressant et enrichissant. Ayant seulement une petite expérience de l’aromathérapie, j’ai beaucoup appris et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé de partager avec vous cet atelier. La recette arrive en fin d’article 😉

 

Comment choisir une huile essentielle?

décryptage étiquette huile essentielle

Pour reconnaître une huile essentielle de qualité, vous devez trouver sur le flacon les informations suivantes (elles sont bien visibles sur la photo) :

  • le nom latin de l’huile
  • son origine géographique
  • la partie distillée qui peut être la fleur, la feuille ou l’écorce
  • le chémotype, c’est-à-dire la molécule majoritairement présente dans l’huile essentielle
  • sa traçabilité, choisissez-la bio
  • la date de péremption, sachant que vous pouvez tout à fait continuer à utiliser une huile essentielle périmée si son odeur et son efficacité sont toujours présentes.

Si le prix des huiles essentielles vous paraît excessif, sachez qu’il est fixé en fonction de la rareté de la plante, de son origine géographique, de son mode de culture, de son rendement et des intermédiaires éventuels. Soyez donc méfiants quand vous constatez des prix bas.

Comment utiliser les huiles essentielles?

oil-1370569_640

Il faut être très prudent avec les huiles essentielles car elles sont puissantes et peuvent avoir des effets néfastes si elles sont mal utilisées. Elles sont d’ailleurs interdites aux femmes enceintes et allaitantes. La première chose à faire est de réaliser un test en appliquant UNE goutte dans le pli du coude, et de surveiller si une réaction s’ensuit ou non au bout de 2 à 3 heures.

Il existe plusieurs modes d’utilisation :

  • par voie orale : sur un comprimé neutre, ou dans une cuillère de miel diluée dans une tisane, ou bien encore sur un sucre. Toutes les huiles ne peuvent pas être ingérées car certaines attaquent le foie, donc renseignez-vous bien avant toute chose.
  • par voie cutanée : soit pure comme celle de lavande, soit mélangée à une huile végétale que vous choisirez en fonction de votre problématique. Là encore, prenez tous les renseignements dont vous avez besoin avant de tenter quoi que ce soit.
  • dans un bain : comme l’eau et l’huile ne se mélangent pas, il faut diluer l’huile essentielle dans une base neutre ou une poignée de sel, qu’il soit gros ou fin.
  • en diffusion : sans trop chauffer l’huile pour ne pas altérer ses propriétés
  • en inhalation : on peut distinguer l’inhalation sèche (quelques gouttes d’huile sur un mouchoir que l’on vient respirer, ou à même le flacon d’huile essentielle) de l’inhalation humide (quelques gouttes d’huile dans un bol d’eau bouillante dont on respire la vapeur sous une serviette).

Les huiles essentielles pour la détox

glass-2875091_640

L’huile essentielle de citron est particulièrement recommandée pour la détox. Elle constitue :

  • un tonique digestif et hépatique, elle est hépato-protectrice
  • un fluidifiant sanguin et drainant lymphatique
  • un anti-acarien et un désinfectant cutané
  • elle peut être utilisée aussi pour la mauvaise haleine et la brillance des cheveux

Pour un traitement de fond par voie orale, versez deux gouttes d’huile essentielle de citron sur un comprimé neutre 2 fois par jour pendant 5 à 7 jours.

∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼

Pensez également à l’huile essentielle de menthe poivrée, utilisée contre :

  • les nausées, une digestion difficile, une migraine, le mal des transports, des coups, des douleurs et de légers traumatismes
  • elle est un tonifiant/régénérant du foie, elle a un effet antalgique par le froid, elle est anti-infectieuse, tonique et peut être utilisée pour une insuffisance hépatique.
  • il ne faut pas l’utiliser chez un enfant de moins de 8 ans.

Mélangez 10 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, 6 gouttes d’huile essentielle de basilic tropical et 6 gouttes d’huile essentielle de citron. Prenez 2 gouttes de ce mélange sur un comprimé neutre 3 fois par jour pendant 5 à 7 jours.

∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼∼

Enfin, l’huile essentielle de romarin à verbénone est un régénérant hépatique et biliaire, un tonifiant et un draineur du foie. Interdite sur les enfants de moins de 12 ans, on l’utilise pour :

  • les infections ORL
  • les peaux sèches et matures
  • la cellulite

Utilisation des hydrolats

essential-oils-2654390_640
L’hydrolat capte des molécules présentes dans l’huile essentielle lors de la fabrication de celle-ci. Rose, fleur d’oranger et lavande sont les plus connus mais il en existe beaucoup d’autres comme la menthe poivrée, l’hamamélis, le citron, le bambou etc… On les utilise :

  • par voie orale : 1 cuillère à café ou 1 cuillère à soupe diluée dans un verre d’eau (ex: 1 cuillère à soupe de menthe poivrée pour la digestion).
  • par voie cutanée : incorporée dans un soin cosmétique ou vaporisé directement sur la peau
  • dans un bain : quelques cuillères à soupe diluées dans l’eau du bain

Hydrolats « spécial détox »

Pour réaliser la recette de cet atelier, nous avons utilisé les hydrolats suivants :

  • romarin à verbénone : purifiant, astringent, utile contre la rétention d’eau
  • genévrier : diurétique, nettoyant du foie, détoxifiant et peut se prendre en interne pour lutter contre la cellulite
  • menthe poivrée : aide à la digestion, revitalisante pour les peaux ternes et fatiguées, lutte contre la nausée
  • thym à thujanol : aide aux défenses naturelles, tonifiant du foie lors d’une cure détox, tonifiant et purifiant pour les peaux fatiguées

Recette détox

réalisation recette detox

Ingrédients & matériel :

  • 25 ml d’hydrolat de menthe poivrée
  • 25 ml d’hydrolat de genévrier
  • 25 ml d’hydrolat de romarin à verbénone
  • 25 ml d’hydrolat de thym thujanol
  • un bécher
  • une balance de précision
  • un flacon de 100 ml

Recette :

  • Dans le bécher, peser et ajouter 25 ml (25 g ici) de chaque hydrolat.
  • Transvaser ensuite le contenu du bécher dans le flacon.

Utilisation :

Tous les matins, verser 1 cuillère à soupe du mélange dans une bouteille d’eau de 1.5l et boire tout au long de la journée. Faire une cure de 20 jours puis renouveler une fois après 10 jours d’arrêt si vous le souhaitez. Gardez au frais ce mélange car les hydrolats sont sans conservateurs.

eau détox

Résulats attendus :

  • des jambes plus légères
  • un foie qui travaille mieux car déchargé
  • une digestion plus facile
  • un effet diurétique

Je ne suis qu’à la moitié de cette cure mais je peux déjà vous livrer mon ressenti. Même si je ne parviens pas à boire 1.5l, disons que je m’en rapproche. La menthe et le romarin dominent au niveau du goût qui est peu habituel, mais on s’y fait vite et il y a un côté frais qui est plutôt agréable. Je confirme totalement l’effet diurétique et la digestion facilitée. Qui plus est je me sens moins fatiguée, en meilleure forme, avec un réel regain d’énergie. D’après mes calculs, je terminerai cette cure juste avant de partir en vacances 😉

Bonus

essential-oils-2536471_640

Je termine en vous livrant quelques éléments qui pourront vous être utiles si vous débutez dans l’aromathérapie et que j’ai moi-même appris durant cet atelier :

  • l’huile essentielle de gaulthérie couchée est un très bon anti-inflammatoire.
  • l’huile essentielle de rose de Damas cristallise avec le froid : réchauffez-là dans vos mains afin de la fluidifier.
  • les personnes épileptiques ne doivent pas être au contact olfactif de certaines huiles essentielles. Renseignez-vous donc bien avant d’en diffuser.
  • plus une huile essentielle est dermocaustique (comprenez par là qu’elle peut provoquer des irritations de la peau et des muqueuses), plus il faudra la diluer dans une huile végétale.
  • l’huile essentielle d’eucalyptus globulus est contre-indiquée aux personnes asthmatiques car elle pourrait (mais pas de façon systématique) déclencher une crise.
  • l’hydrolat de romarin à verbénone rend les cheveux brillants.
  • si vous vous mettez de l’huile essentielle dans les yeux, ne rincez surtout pas à l’eau puisque l’huile et l’eau ne se mélangent pas. Mettez donc de l’huile végétale (olive, tournesol) et/ou appelez le centre anti-poison le plus proche.
  • les huiles essentielles d’agrumes (citron, mandarine, bergamote, pamplemousse) sont photosensibilisantes donc utilisez-les le soir uniquement.
  • l’huile essentielle de menthe poivrée étant très puissante, massez-la uniquement sur de petites zones sinon vous risqueriez l’hypothermie.

J’espère que cet article vous sera utile et aura enrichi vos connaissances. Si vous faites cette cure, je serais ravie d’avoir vos retours 😉

Si vous êtes du coin ou même de passage, n’hésitez pas à aller faire un petit tour à la boutique que vous trouverez tout au bout des allées provençales, au 48 avenue Armand Lunel. Elle est ouverte du lundi au samedi de 10h à 19h.

 

Publicités

4 réflexions sur “Mon atelier détox chez Onatera

  1. Hey!
    Un très bon article, où tu m’y apprend un certains nombres de choses que je ne connaissais pas à vrai dire. Ça m’a même donné envie de m’y intéresser un peu plus, personnellement je met mes huiles dans un diffuseur, ça parfume et purifie l’intérieur de chez moi, j’apprécie particulièrement bien que je trouve que l’odeur ne soit pas si excessive, j’aime les odeurs plus prononcées pour l’intérieur. Mais je l’utilise méticuleusement car j’avais lu qu’il fallait ne pas prendre a la légère donc utilisation.
    Quelques gouttes et c’est suffisant…

    Bises

    J'aime

    1. Coucou,
      Merci pour ton commentaire 🙂 Tout ce qui touche aux huiles essentielles doit être fait avec une grande prudence en effet. Ravie de t’en avoir fait découvrir un peu plus, c’est sûr qu’il faut avoir quelques bases avant de se lancer…
      Belle journée à toi!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s