Mon voyage au Mexique

Yucatan-Map

Comme vous l’avez compris si vous avez lu mon dernier article, j’ai passé une semaine de vacances au Mexique avec mon chéri. J’aime énormément voyager, découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux paysages et d’autres façons de vivre. J’ai déjà partagé quelques destinations avec vous sur mon blog (Londres et Lisbonne), et même si cela n’a rien à voir avec la cosmétique bio, cela fait partie de mon univers, c’est pourquoi je vous en parle sur mon blog. Cela peut également vous être utile ou vous donner des idées de pays à visiter.

Pour notre part, nous étions logés dans un hôtel à Puerto aventuras situé dans la région du Yucatan à l’est du pays, dans l’état de Quitana Roo.

Tulum

 

 

Ce célèbre site archéologique abrite des vestiges mayas et le fait qu’il surplombe une magnifique plage le rend unique car les autres sites de ce type sont perdus au milieu de la jungle. Les ruines s’étalent sur un territoire assez étendu sur lequel on peut croiser une tour de guet, différents temples, le Palacio etc… Motifs, inscriptions et décorations sont plus ou moins visibles mais témoignent de la vie passée d’une ancienne cité portuaire entourée de remparts. Tulum porte bien son nom puisqu’il signifie « mur » en maya. Le seul bémol et pas des moindres réside dans l’envahissement des algues sur la belle plage de sable blanc. Ce fléau a commencé une quinzaine de jours avant notre arrivée et se remarque sur toute la côte. Cet endroit reste somme toute magnifique, chargé d’histoire, spectaculaire et très fréquenté par les touristes.

 

 

Playa del Carmen

 

 

Pour les adeptes du shopping, je vous conseille d’aller flâner sur la cinquième avenue qui regorge de magasins en tous genres : magasins de luxe, de souvenirs, d’artisanat, mais aussi enseignes telles que H&M, Forever 21 et bien d’autres, sans oublier un centre commercial abritant poissons et végétation. Tous les 3 mètres nous sommes abordés par les commerçants nous vantant leurs produits, c’est un peu envahissant mais cela fait partie du jeu. Playa del Carmen c’est aussi une plage (comme son nom l’indique) et le point de départ du ferry qui mène à l’île de Cozumel, réputée dans le monde entier pour la beauté de ses récifs et connue de tous les plongeurs comme étant un merveilleux spot de plongée.

 

 

Coba

 

 

Nous sommes allés à Coba pour la journée par l’intermédiaire de l’hôtel qui proposait cette excursion. Il s’agit là encore d’un site archéologique, mais perdu au milieu de la jungle et dont tous les vestiges n’ont pas encore été révélés au grand jour. Notre guide nous explique les croyances mayas, nous montre les restes de temples et de pierres tombales, ainsi que les jeux de pelote qui servaient de cérémonie et dont l’issue se terminait par un sacrifice. Il est possible de se déplacer à pied ou de louer un vélo ou un taxi-tricycle (ce que nous avons fait car le temps sur place était limité), ce qui permet de faire vivre l’économie locale. Cette sortie est tout à fait faisable en famille donc ne vous privez pas de la découvrir, avec un guide bien sûr, pour bénéficier des explications indispensables à la compréhension de la culture maya.

 

 

Il y a un incontournable pour ceux qui n’ont pas le vertige : gravir les 120 marches de la pyramide Nohoch Mul, la plus grande de la Riviera Maya qui mesure 42 mètres de haut. Là-haut, la vue est magnifique et grandiose sur la jungle, un panorama plutôt simple mais insolite. La descente est si impressionnante qu’une corde a été installée et qu’il n’est pas rare de voir certaines personnes descendre sur les fesses 😉

 

 

Nous traversons ensuite trois villages mayas en minibus, ce qui nous permet de constater que les familles vivent dans des petites maisons en bois voire parfois en béton ou en brique pour les plus modernes. Ils n’ont ni chambre, ni cuisine ni salle de  bains car ils dorment dans des hamacs et cuisinent dans leur jardin en posant une marmite sur un feu. Au village de Los tres reyes, un chaman célèbre une courte cérémonie afin de demander aux divinités du monde d’en bas purification, protection et autorisation, un rituel très émouvant que l’on fait avant d’aller se baigner dans un cénote. Signifiant « puits sacré » en maya, le cénote désigne une sorte de grotte fermée, semi-ouverte ou ouverte, remplie d’eau douce et transparente : une féérie à couper le souffle…

 

 

La journée se termine par la visite à pieds du village de Los tres reyes, perdu au milieu de la jungle comme presque tout ici. Le point central est le stade abrité mais désert car les enfants sont à l’école, non loin de là. Deux moutons broutent, il n’y a pas un bruit sauf celui d’une voiture, un luxe que peuvent se permettre quelques familles. Je m’essaie à la confection d’un hamac mais j’avoue ne pas avoir compris le système de maille, hi hi…

 

 

Les mayas vivent essentiellement du tourisme, de l’agriculture et de l’artisanat. Comme nous l’explique notre guide ils vivent très bien dans la jungle, ont tout ce dont ils ont besoin avec leurs arbres fruitiers, quelques animaux, des hamacs, de l’eau potable pour certains, un camion-boutique pour acheter de la viande fraîche, un confort rudimentaire qui exclut internet et tout ce qui nous semble soudainement futile dans notre vie d’européen…

Nous avons d’ailleurs appris à dire Bonjour et Merci afin de pouvoir communiquer un minimum avec eux, au moins quand nous les croisons. Il s’agit respectivement de  Ma’alob k’iin (prononcez « Malokine ») et Yumbotik (prononcez « Djéoumbotik »).

 

 

Après avoir traversé un pont suspendu, un repas tardif nous permet de partager un moment convivial autour d’une grande table avec des spécialités mexicaines : riz, haricots rouges, tacos, épinards (équivalent), sauce piquante, crème de carotte, poulet… Un visiteur s’invite dans le jardin, aussitôt assailli de photographes, il s’agit d’un singe araignée qu’il ne faut surtout pas toucher., enfin, juste avec les yeux 😉

Emotions native park

 

 

Notre deuxième excursion est plutôt d’ordre sportif et comprend une balade d’une heure en quad, une alternance de chemins larges et droits et de passages étroits et tortueux à travers la jungle. Il s’avère d’ailleurs que nous sommes les seuls inscrits pour le matin donc cela se transforme en une chouette visite privée avec notre guide française. Une petite halte permet de visiter une maison et un jardin maya où nous devinons bananes et papayes, un citronnier et deux porcs gris qui se lèvent pour nous accueillir comme il se doit.

 

 

Une tyrolienne en trois parties permet de rejoindre le cénote dans lequel nous allons nous prélasser. J’avoue avoir eu un peu le vertige lors de la première descente à cause de la hauteur 😉 Il est d’ailleurs possible de faire la première à plat ventre pour les intéressés! Une fois dans l’eau fraîche du cénote, nous pouvons voir des poissons chat et nous laissons les tout petits poissons enlever les peaux mortes de nos pieds, effet chatouille garanti! La visite d’un autre cénote habité de chauves-souris et rempli de stalactites mais dans lequel il est impossible de se baigner achève notre excursion, sans oublier là encore, une dégustation de spécialités mexicaines.

Akumal

 

 

Akumal a été un vrai coup de coeur, à tel point que nous y sommes allés 3 fois. Akumal se traduit par « Lieu des tortues » et ce n’est rien de le dire. Cette plage de sable blanc est un paysage de carte postale qui ne peut pas laisser indifférent… Les palmiers permettent de mettre sa serviette à l’ombre, et on peut voir quelques bateaux de pêcheurs que les pélicans guettent dans l’espoir de quelques poissons.

 

 

Akumal est un lieu de ponte de mai à novembre. En dehors de cette période, il est très facile de voir des tortues mais il est obligatoire de louer un gilet de sauvetage (même si l’on sait nager) pour faire du snorkeling car cela empêche de descendre sous l’eau pour faire des selfies avec les poissons et tortues, ou même d’aller les toucher, ce qui est strictement interdit. Et les petits malins qui se croient tout permis se font exclure par un surveillant qui veille au respect du règlement du haut de son paddle. Une fois sous l’eau, c’est juste magique… Vous pouvez également marcher le long de la plage et arriver jusqu’à ce palmier solitaire et tordu qui est un endroit idéal pour faire de belles photos, à l’abri des touristes.

Hôtel Riviera maya

 

 

Je me permets de vous parler de l’hôtel dans lequel nous avons séjourné car nous y avons passé un très bon séjour. Il s’agit du Catalonia Riviera maya, de taille tout à fait humaine : plage, restaurants, spa, piscine, boutiques et réception sont à quelques minutes à peine des chambres, contrairement à d’autres complexes hôteliers qui demandent 20 minutes de marche pour aller se baigner ou se restaurer. Vous pouvez même laisser une trace de votre passage (et de votre amour) sur le mur dédié qui est rempli de cadenas ♥ Le personnel est efficace, sympathique et certains parlent français. Vous pouvez venir en famille sans problème, même avec un bébé.

 

 

Voilà un aperçu de la plage, comme vous le constatez il y a un hic mais qui a son utilité : on voit des plots en béton qui permettent d’éviter la houle et de s’adonner au snorkeling tranquillement. Notre formule all inclusive comprend un tour en catamaran, 30 minutes de kayak et la location de vélos pour découvrir les alentours, en l’occurrence Puerto Aventuras avec ses pêcheurs, ses villas, son delphinarium, ses restaurants et boutiques. Il est également possible de faire un baptème de plongée en piscine puis en mer.

Bon à savoir

vue aérienne
Si vous prévoyez de venir au Mexique, voici une liste de choses utiles à savoir :

  • Le décalage horaire est de 6 heures : quand il est 15h en France, il est 9h du matin au Mexique.
  • On parle espagnol ou anglais pour se faire comprendre.
  • Un adaptateur américain est nécessaire pour recharger le téléphone ou la tablette.
  • La devise est le peso et 1€ = 20 pesos.
  • Comme aux Etats-Unis, le pourboire est très important, il fait partie intégrante de la culture mexicaine. Certains employés ne vivent d’ailleurs que grâce à ça.
  • La meilleure période pour venir va de janvier à avril. De juin à octobre c’est la saison des pluies puis des ouragans. Sachez qu’en juillet/août, il fait en moyenne 40° avec un taux d’humidité de 100%. Les vacances de Noël et de février sont donc recommandés pour ce type de voyage.
  • Ce que vous pouvez rapporter comme souvenirs : hamacs, attrapes-rêves, bijoux, sombreros, costumes traditionnels etc…
  • Nous sommes passés par une agence de voyage en all inclusive. Deux compagnies aériennes partent de Paris : Air France avec une escale aux Etats-Unis, et XL Air  (moins luxueux) avec un vol direct jusqu’à Cancun.
  • Même si le tarif est doublé pour les touristes, prendre un taxi reste intéressant et bien moins cher qu’en France.
  • L’eau du robinet n’est pas potable. L’hôtel disposait dans le frigo de la chambre des bouteilles d’eau minérale tous les jours.
  • La météo est très variable : vent, pluie, nuages et soleil peuvent se succéder en peu de temps.
  • Il n’y a pas de moustique 😉
  • La température de la mer des Caraïbes n’est pas aussi chaude que je le pensais mais l’avantage c’est qu’elle rafraîchit!
  • Une semaine peut sembler court mais permet tout à la fois de se reposer, visiter, se baigner et se détendre.
  • L’entreprise organisatrice des excursions s’appelle Alltournative.
  • Pour ce qui est de l’insécurité, sachez que Puerto Aventuras est une ville très sécurisée, avec des barrières de sécurité et des gardes.
  • Cela donne envie de revenir pour découvrir d’autres endroits merveilleux tels que :

♥ Chichen Itza, l’une des sept nouvelles merveilles du monde

♥ la Isla contoy, une île sauvage et isla Mujeres avec ses plages de sable et ses eaux turquoises pour y faire du snorkeling et/ou de la plongée

Cozumel dont je vous parlais au début de cet article

♥ d’autres cénotes, il y en a tellement à découvrir…

♥ J’aimerais également faire une balade à cheval au bord de la mer et dans la jungle 😉

Il est bien difficile de partager cette semaine à travers quelques photos, il y aurait tant à dire et à montrer encore… Un voyage se vit, se ressent… J’espère que cet aperçu vous aura néanmoins plu. Si vous êtes venus dans ce pays, n’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire, je me ferai un plaisir de vous lire et tous les abonnés en profiteront aussi 😉

Publicités

4 réflexions sur “Mon voyage au Mexique

  1. Salut, un petit mot tout simplement pour te dire que ton blog est génial ! Les photos sont justes sublimes à chaque fois ! Chacun de tes articles sont riches en informations et on ne s’ennuie pas en les lisants. J’ai été contente de découvrir ton blog.
    Jo,
    A bientôt https://joetsoncarnet.fr

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s