Ma routine capillaire du moment

Ma dernière routine capillaire remonte au mois d’octobre 2016 alors je crois qu’il est grand temps de faire une petite mise à jour, non? Je vous parle assez peu de cheveux sur mon blog car je n’y prête pas une grande attention, pour être honnête… Disons que pour en prendre soin je fais en sorte qu’ils ne ressemblent pas à une botte de paille comme c’était le cas lorsque j’utilisais encore des produits conventionnels, je coupe les pointes régulièrement, je n’utilise pas de chaleur sauf celle du sèche-cheveux en hiver si c’est nécessaire, je surveille l’apparition de cheveux blancs pour les camoufler avec une coloration végétale et… c’est tout! Je vais vous présenter les trois produits que j’utilise dont deux qui me suivent depuis plusieurs années et un qui change régulièrement : le shampoing.

Shampoing Notox Pachamamaï

MOLDIV-005 (1)

Le shampoing solide Notox est destiné aux cheveux gras et promet de rééquilibrer le cuir chevelu tout en luttant contre les démangeaisons et les pellicules Il se présente sous forme d’un galet brun à l’odeur végétale très prononcée mais à laquelle on finit par s’habituer et qui ne reste pas sur les cheveux. Sa composition est très courte et ne contient pas de sulfate donc il correspond totalement à mes critères. La cerise sur le gâteau : il possède la mention Slow cosmétique alors en tant qu’ambassadrice de ce mouvement, je ne peux que vous relayer cette information 😉 Pour les personnes concernées, sachez également qu’il s’agit d’un produit vegan.

Personnellement je procède toujours à deux shampoings lorsque je me lave les cheveux même s’il est préconisé qu’une seule utilisation est nécessaire pour celui-ci. Je le frotte directement sur mes racines : une mousse se forme avant de disparaître pendant le temps de pause. Il se rince facilement et démêle les cheveux, un point non négligeable pour moi qui déteste cette étape à cause de mon manque de patience!

Dans les premiers temps ce shampoing ne m’a pas permis d’espacer la fréquence de mes lavages (tous les 3 jours) mais au bout de quelques semaines j’ai pu gagner jusqu’à une semaine, ce qui ne m’était jamais arrivé! Malheureusement cet effet a été de courte durée comme c’est souvent le cas en ce qui me concerne avec les versions solides. Je ne sais pas si mes cheveux s’habituent au shampoing mais je le termine en ce moment et je dois procéder à un lavage tous les deux jours, ce qui est contraignant je trouve.  Quant à mon psoriasis présent sur le cuir chevelu, je n’ai pas constaté de résultats flagrants sur une éventuelle disparition, en revanche je n’ai jamais ressenti de démangeaisons. Vous l’aurez compris, je suis assez mitigée sur ce shampoing (sauf pour son côté zéro déchet!) mais je pense que la solution réside dans l’alternance : au lieu de l’utiliser d’un seul  coup, je recommande de s’en servir pendant un mois puis d’utiliser un shampoing liquide avant de revenir à celui-ci.

Gel d’aloe vera Cosmesana

MOLDIV-003 (1)

Après mon shampoing je laisse sécher mes cheveux à l’air libre et quand ils sont encore un peu humides, j’applique une noisette de ce gel d’aloe vera sur mes longueurs et pointes en les froissant légèrement pour marquer davantage mes ondulations. En effet mes cheveux, tout comme ma peau, ont une forte tendance à la déshydratation et lorsque le temps est humide ils gonflent et font des frisottis. Avec l’aloe vera ma chevelure est domptée et revient dans le droit chemin tout en étant plus douce et plus souple.

Je le conserve au réfrigérateur comme conseillé par la marque, mais je regrette que ce tube ne soit pas équipé d’un système de pompe pour mieux le doser. Cependant son format de 100 ml est ultra pratique à glisser dans un vanity de vacances ou de week-end, mais pour les ferventes utilisatrices de ce produit, sachez qu’il existe aussi en version plus généreuse de 250 ml. Cela tombe bien puisqu’on peut aussi l’utiliser pour bien d’autres problématiques : piqûres d’insectes, coups de soleil, hydratation de la peau, gerçures etc… ou pourquoi pas l’intégrer à des préparations maison telles que des masques pour le visage par exemple?

Coloration végétale Khadi

MOLDIV-004 (1)

Même si ma routine se limite au shampoing et au gel d’aloe vera, je fais depuis plusieurs années une coloration végétale tous les mois, c’est une des raisons pour lesquelles je l’inclue dans cet article. L’autre raison est qu’elle constitue un véritable soin en soi. Même si à la base je n’y ai recours que pour camoufler mes cheveux blancs, je suis toujours ravie de bénéficier de l’effet gainant et volumateur tout en ayant des ondulations encore mieux dessinées que d’habitude.

J’utilise cette coloration aux plantes dans la teinte châtain clair, sachant qu’à la base je suis blond foncé/blond cendré donc mes cheveux sont plus foncés que d’habitude. Elle est facile d’application mais j’ai toujours du mal au rinçage car il reste quelques « grains » dans les cheveux qui me provoquent des démangeaisons jusqu’au shampoing suivant. Je suis fidèle à cette marque depuis deux ans et demi mais rien ne dit que je n’en testerai pas d’autres…

Voila pour ma petite routine! Quelle est la vôtre? N’hésitez pas à la partager en commentaires, j’adore vous lire 😉


3 réflexions sur “Ma routine capillaire du moment

  1. Bonjour, je suis très éloignée de la slow cosmétique mais depuis que je suis à la chasse aux silicones dans mes shampoings et après-shampoing, j’arrive à espacer mes lavages, ce qui est déjà bien. J’ai découvert les vertus du « bain d’huile » qui est bénéfique aussi pour mes cheveux et pour se faire, j’utilise une huile sèche qui n’a rien de bio, c’est l’huile prodigieuse de Nuxe, j’en réparti sur toute ma chevelure une heure avant le shampoing. Tous les 15 jours, pour raviver la couleur de mes cheveux gris, je me fais un shampoing bleu et quelle joie et aussi quelle économie je fais depuis que je ne fais plus de coloration. Adieu la chasse aux racines ! Voici un petit aperçu de mes transformations capillotractées. Bises et à bientôt

    J'aime

    1. Bonsoir,
      Merci pour ce partage! J’ai commencé aussi la chasse aux silicones il y a quelques années et c’est ce qui m’a permis entre autres de retrouver de beaux cheveux car ils sont en réalité des cache-misère. J’ai également tenté le bain d’huile mais mes cheveux saturent car ils ont besoin d’hydratation bien plus que de nutrition, c’est pourquoi j’utilise le gel d’aloe vera. Quant aux colorations, je n’assume absolument pas mes cheveux blancs alors j’y ai recours… Peut-être qu’un jour je vivrai sans m’en soucier??

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s