Blanchir ses baskets en toile naturellement

Hello ♥

On se retrouve aujourd’hui pour parler d’une astuce écolo et peu coûteuse pour entretenir ses baskets blanches en toile. C’est durant la période de confinement que j’ai pris le temps de m’occuper des miennes qui avaient la semelle extérieure jaune ainsi que quelques tâches noires persistantes malgré un passage en machine (expérience que je ne retenterai d’ailleurs pas…).

Je n’ai pas de photo avant/après à vous présenter (uniquement le « après ») car je ne pensais pas en faire un article, mais avec les beaux jours qui arrivent et le déconfinement, je me suis dit que cela pouvait vous être utile. Le résultat ayant été probant en ce qui me concerne, c’est la raison pour laquelle je vous fais part de mon expérience.

L’ingrédient phare de cette recette est le percarbonate de soude dont je ne me servais jusqu’à présent que dans ma machine à laver pour éviter que mon linge blanc ne jaunisse au fil du temps. Je vais vous le présenter plus en détails et vous expliquer ce que l’on peut faire avec.

Le percarbonate de soude

percarbonate de soude
Le percarbonate de soude est une poudre fabriquée à base de cristaux de soude et de peroxyde d’hydrogène qui a des propriétés détachantes, blanchissantes et nettoyantes. Il adoucit également l’eau grâce à son PH alcalin, dissout les matières grasses, et peut être utilisé pour le ménage, l’entretien de la maison et même pour l’extérieur.

Voici quelques emplois possibles de ce produit : blanchir son linge clair ou ses lingettes démaquillantes réutilisables, éliminer une tâche de thé ou de café au fond d’une tasse, nettoyer les joints, enlever le lait brûlé d’une casserole en inox, remettre à neuf le mobilier de jardin ou les terrasses, détartrer les sanitaires etc…

Il nécessite quelques précautions pour être stocké et manipulé (renseignez-vous bien avant de l’utiliser et lisez la notice) mais il en vaut largement la peine 🙂

Blanchir ses baskets blanches

blanchir ses baskets

  • Dans un premier temps j’ai déposé mes baskets dans une bassine, en retirant les lacets que j’ai mis dedans également.
  • Je les ai ensuite saupoudrées généreusement de percarbonate jusqu’à les recouvrir complètement.
  • J’y ai ajouté de l’eau bien chaude et laissé la poudre se diluer en remuant de temps en temps avec une cuillère en bois pour vérifier.
  • J’ai laissé agir pendant toute une journée et une nuit, et ce n’est que le lendemain que j’ai retiré mes baskets de la bassine pour bien les rincer à l’eau claire. J’ai pu constater que le caoutchouc des semelles était passé de jaune à blanc, mais les tâches noires étaient toujours présentes, surtout sur un côté.
  • J’ai alors dégainé mon savon de Marseille pour en venir à bout, tout en réalisant après coup que ce même percarbonate aurait tout aussi bien pu jouer ce rôle. Il m’a fallu pas mal d’huile de coude pour frotter avec une petite brosse pendant de longues minutes. Le noir a fini par bien diminuer sans disparaître totalement mais cela me convient parfaitement : je n’attendais pas non plus de retrouver mes chaussures comme neuves, surtout quand on les choisit blanches …
  • Le temps de séchage a été plus rapide que je n’imaginais car il faisait beau et chaud. J’ai tout laissé sécher sur mon balcon mais pas en plein soleil car il me semble que ce n’est pas très indiqué.
  • Je suis ravie du résultat : mes baskets ont un petit coup de jeune et de propre, et sont bien plus éclatantes. Je n’hésiterai pas à renouveler l’opération dès que cela sera nécessaire.

N’hésitez pas à me dire si vous comptez essayer cette astuce à votre tour, et à partager votre expérience dans les commentaires 😉

En attendant, continuez à bien prendre soin de vous…

 

 


2 réflexions sur “Blanchir ses baskets en toile naturellement

  1. Coucou,
    Effectivement ce sont des conseils qui s’appliquent finalement à tous les produits de façon générale. Le petit livre de La droguerie écopratique précise de porter des gants et des vêtements de protection, de protéger également ses yeux et son visage, et de ne pas mélanger ce produit à de l’acide. Le percarbonate peut être corrosif pour les métaux et aggraver un incendie.
    Bref, si on l’utilise de façon tout à fait normale il n’y a pas de raison que ça se passe mal^^
    Si tu as une photo du résultat avec le dentifrice ça m’intéresse !!
    Bonne continuation à toi aussi et merci pour ton retour.

    J'aime

  2. Je n’ai pas trouvé de conditions d’utilisation particulières ou mises en garde du percarbonate de soude ? (Hormis ne pas portere à la bouche ni les yeux)
    Poue le blachiment des chaussures, ici j’utilise… le dentifrice ! (en frottant). Ca doit valoir le coup de comparer les résultats.

    Merci en tout cas pour le partage d’expérience.
    Bonne continuation !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s