Mes favoris bio du printemps

Hello ♥

printemps

J’espère que vous allez bien dans ce contexte qui reste encore particulier et délicat… Dans quelques jours l’été fera son apparition officielle 🙂 En attendant, le printemps est sans doute LA saison dont nous n’avons pas pu profiter, celle qui n’était pas confinée et qui s’est exprimée de façon assez généreuse à l’extérieur de nos maisons. Je viens donc vous faire le petit bilan habituel de mes produits bio favoris pour cette période, qui sont majoritairement des soins du visage.

Hydrolat de pamplemousse

hydrolat pamplemousse
De façon générale l’hydrolat est un basique de ma salle de bains, un produit à multiples facettes comme je les aime. Cette fois-ci j’ai choisi celui au pamplemousse, adapté à ma peau mixte, pour pouvoir bénéficier de son odeur fraîche et vivifiante, fraîcheur accentuée par le fait que je le conserve au réfrigérateur.

Je m’en sers :

  • au réveil pour débarbouiller mon visage à l’aide d’une lingette réutilisable de ma confection.
  • le soir après mon démaquillage pour contrer le calcaire de l’eau du robinet, donc juste avant d’appliquer mes soins.
  • dans mes masques maisons à base de poudres, en remplacement de l’eau. Je mélange par exemple de l’argile et de la poudre d’orange, un peu de glycérine végétale, quelques gouttes d’huile essentielle, et j’ajoute cet hydrolat petit à petit jusqu’à obtenir la texture souhaitée, ni trop épaisse ni trop liquide.
  • comme un spray d’eau thermale pour me rafraîchir quand il fait chaud, que ce soit chez moi, en extérieur ou à la plage.
  • Je songe à le tester dans sa version alimentaire en incorporant 1 à 2 cuillères à café dans une boisson : il a des vertus drainantes qui peuvent être intéressantes en ce changement de saison et peut ainsi constituer une cure détox.

Ce joli produit biologique est distillé dans le sud de la France et ne contient aucun conservateur ni alcool : il est donc pur à 100%. A consommer sans modération!

Gommage du visage

Gommage visage Les essentiels

Mon deuxième favori est le gommage de lumière pour le visage de la marque Les essentiels, lauréate de la mention Slow cosmétique et située à une vingtaine de kilomètres de chez moi. Il se présente dans un packaging en verre et en plastique recyclables et sent délicieusement bon les agrumes, l’une de mes odeurs préférées ♥

Sa texture est fine et très très agréable à utiliser si l’on humidifie légèrement son visage (sur peau sèche il a tendance à tomber dans le lavabo…).  Comme pour tout exfoliant, il convient de procéder en douceur par des gestes circulaires. Ce que j’aime faire, c’est ajouter un tout petit peu d’eau pour continuer le gommage. Le sucre fond alors légèrement et les huiles commencent à se libérer, apportant beaucoup de douceur sur ma peau, phénomène qui perdure même après la phase de rinçage. Il faut dire que la composition de ce produit comprend entre autres du beurre de karité et des huiles végétales d’olive, coco, noyau d’abricot et tournesol. En cela, il est pour moi plus qu’un simple gommage : un soin qui rend la peau douce, lisse, souple, repulpée, hydratée et nourrie. Un vrai coup de coeur…

Crème visage anti-âge

Crème visage Plants

Je poursuis avec la crème éternelle pour le visage de la marque Plants, dénichée chez Nature & découvertes. La figue de barbarie, qui en est l’actif phare, possède des propriétés antioxydante, anti-âge, hydratante, régénérante, nourrissante et adoucissante. Voilà un joli cocktail certifié bio qui se présente dans un pot en verre et que l’on peut utiliser de façon biquotidienne.

Je craignais qu’elle ne soit un peu trop riche pour ma peau mixte et déshydratée donc je l’ai d’abord gardée pour la nuit uniquement, puis pendant le confinement je l’ai appliquée matin et soir et elle était parfaitement adaptée. Il faut dire qu’avec le chlore ajouté dans l’eau du robinet pendant cette période, l’épiderme a pu subir quelques désagréments. J’ai justement eu l’impression que ma peau était plus sèche que d’habitude donc cette crème lui a fait beaucoup de bien.

J’ai beaucoup aimé sa texture onctueuse et fondante, son parfum doux et agréable, son côté non gras, et son action efficace qui a apporté tout ce qu’il fallait à ma peau.

Infusion de camomille

Camomille
Je termine avec l’infusion de camomille que j’ai intégrée dans ma routine capillaire depuis le confinement. Oui, j’ai bien dit routine capillaire et non routine boisson bien-être du soir 😉

Je prends de plus en plus conscience des limites de la coloration végétale. Je colore mes cheveux depuis plusieurs années dans l’unique but de camoufler mes cheveux blancs. Mais afin que ceux-ci soient d’une couleur acceptable (ni orange, ni miel, ni trop roux), je suis obligée de les teinter bien plus foncés que ma couleur de base, et je regrette assez régulièrement mon blond cendré/blond foncé. Il est malheureusement impossible d’éclaircir ses cheveux avec une coloration végétale, donc j’ai décidé d’opter pour une méthode douce et longue pour tenter d’obtenir quelques reflets et/ou éclaircir légèrement ma chevelure.

C’est chose possible avec l’infusion de camomille, que l’on peut également utiliser en complément de l’hydrolat du même nom. Auparavant j’achetais des fleurs de camomille en magasin bio mais je trouvais que cela revenait assez cher, et pendant le confinement j’ai limité les endroits dans lesquels je faisais mes courses. J’ai donc choisi de poursuivre avec une infusion bio de supermarché en version sachet. Chaque fois que je me lave les cheveux (tous les 3 jours environ) je laisse infuser un sachet dans un grand contenant en verre et je m’en sers comme dernière eau de rinçage. Suivant l’exposition à la lumière, j’ai plutôt l’impression que cela fonctionne et que mes cheveux ont un peu éclairci. Cela fait environ 3 mois que je procède ainsi donc il faut être persévérante mais je suis prête à continuer car cela est devenu une habitude qui est d’ailleurs peu contraignante tant que je suis chez moi bien entendu. Je pense donc poursuivre encore, tant que j’en ai envie, et j’aimerais voir quel résultat il est possible d’obtenir sur du long terme.

Reste que mon problème de cheveux blancs est toujours là. Pour l’instant je ne colore que les racines moi-même à la maison mais je sais que j’en ai d’autres bien cachés et moins accessibles. Je verrai donc ce qu’il est possible de faire quand je retournerai en salon bio dans quelques semaines. Affaire à suivre mais si vous êtes patiente et que vous souhaitez éclaircir vos cheveux de façon saine et naturelle, essayez la camomille et mieux encore : si vous avez un jardin, il est fortement conseillé de laisser sécher ses cheveux à l’air libre au soleil pour accentuer l’effet.

J’espère que cette petite session de favoris vous a permis de faire de jolies découvertes ou de vous inspirer. N’hésitez à partager les vôtres en commentaires, je suis toujours curieuse et ravie de vous lire et d’en apprendre un peu plus^^

En attendant, prenez soin de vous…


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s