Mon avis sur la marque Comme avant

Hello ♥

Après une rentrée bien chargée et un nouveau rythme à instaurer, je vous retrouve pour parler zéro déchet, un thème très important pour moi et donc récurrent sur mon blog même si ma façon de consommer au quotidien ne s’inscrit pas exclusivement dans cette démarche. 

Il y a un peu plus d’un an, la première boutique physique de la marque Comme avant a ouvert ses portes à Marseille dans le quartier du panier. J’ai été conviée à la soirée d’inauguration dont je ne suis pas repartie les mains vides puisque l’équipe m’a très gentiment offert un pochon contenant toute leur gamme de produits. Entre temps, certaines formules ont évolué et des nouveautés ont  même vu le jour 😉 

La marque

Comme avant est une entreprise familiale qui véhicule l’idée que les produits que nos grands-mères utilisaient autrefois étaient sains, simples et efficaces, et je les rejoins tout à fait là-dessus. En effet, je pense que leurs routines étaient à la fois naturelles et minimalistes car il n’existait pas encore toute cette offre de cosmétiques sur le marché : ils étaient donc centrés sur l’essentiel et non le superflu. Aujourd’hui les choses ont bien changé mais de plus en plus de personnes reviennent aux basiques, à l’authenticité et à l’artisanat.

Les produits Comme avant sont lauréats de la mention Slow Cosmétique, une association dont je suis ambassadrice : je vous explique tout dans cet article. Ils favorisent cette démarche éthique à travers une composition courte et l’absence de parfum qui les rend accessibles à tous (bébés, femmes enceintes et personnes sujettes aux allergies). Ils sont vegan, rechargeables, emballés dans un packaging minimaliste et écolo (papier kraft, plastique et carton recyclables), et zéro déchet.

Savon naturel à l’huile d’olive

Il s’agit d’un savon saponifié à froid et surgras, deux critères qui permettent de prendre soin de la peau. Sa liste INCI est courte : huile d’olive, eau et glycérine végétale. Ce produit est un basique polyvalent puisqu’on peut s’en servir pour se laver le corps, le visage, les mains, les cheveux, se raser, mais aussi laver son sol, sa vaisselle et son linge.

Personnellement j’ai limité son utilisation aux 3 premières de la liste et j’en ai été vraiment satisfaite car on sent qu’il est riche et respectueux de la peau, tout en offrant une mousse onctueuse et généreuse. L’odeur n’est pas de celles que je préfère car j’aime les savons parfumés mais cela n’enlève en rien son efficacité. Il faut bien le laisser sécher entre deux utilisations pour éviter qu’il ne fonde trop rapidement. Je pense qu’il est parfait pour les peaux sèches et atopiques ainsi que pour une utilisation en automne/hiver.

Shampoing naturel solide

Je connais le shampoing solide pour en avoir testé dans différentes marques : Secrets de Provence, Lamazuna, Savonnerie Pop, Pachamamaï, Louise Emoi, la savonnerie du Regagnas ou encore La petite mousse d’Iza. C’est un produit que je redoute un peu car lorsqu’il est saponifié à froid il me laisse les cheveux poisseux, tandis que quand il ne l’est pas, ses tensioactifs plus agressifs finissent par assécher mon cuir chevelu sur le long terme.

Ce shampoing solide est justement saponifié à froid et formulé avec seulement 4 ingrédients : du SLMI (un tensioactif naturel issu de la noix de coco), du rhassoul (une argile dont je vous parle dans un article DIY), de l’huile d’argan et de la cire de candelilla.

Il peut être utilisé par tous quel que soit le type de cheveux (gras, sec, normaux) et aussi bien par les adultes que par les enfants. Par contre il faut vraiment bien mouiller ses cheveux sinon le shampoing semble ne pas vouloir s’y déposer. Il suffit de le frotter doucement sur le cuir chevelu puis de masser jusqu’à obtenir une mousse qui va permettre de laver aussi les longueurs et pointes. Personnellement je procède toujours à 2 applications, une routine que j’ai gardée ici aussi.

Ce shampoing n’emmêle pas les cheveux, ce qui n’est pas toujours le cas avec les formats solides. Je l’ai utilisé seul ou en y ajoutant un rinçage au vinaigre de cidre réputé pour apporter de la brillance et de la souplesse aux cheveux. Malheureusement dans les 2 cas le résultat n’a pas été concluant. Utilisé seul il m’offre un joli volume et des ondulations bien dessinées mais ce bel effet ne dure que le temps d’une journée : dès le lendemain ils sont déjà gras et plats. Quant au rinçage au vinaigre, il me laisse les racines et longueurs à la fois poisseuses et cartonneuses, et mes cheveux mettent un temps fou à sécher. Comme je le pressentais, ces derniers n’apprécient pas vraiment les produits saponifiés à froid. Dans ce cas précis et après avoir persisté puis renoncé, j’utilise le shampoing en guise de savon pour le terminer, et il n’y a aucun problème.

Crème naturelle solide

La crème naturelle solide est un produit tout-en-un qui nourrit, assouplit, régénère, aide à la cicatrisation, hydrate et protège grâce à l’huile d’olive, au beurre de karité, à la cire de candelilla et à l’amidon de maïs. Voici les différents usages préconisés par la marque :

  • corps & visage
  • mains, ongles et cuticules
  • cire coiffante pour cheveux
  • cire ou baume à barbe
  • soin après-soleil
  • soin après l’épilation, le rasage ou un gommage
  • contre les crevasses, les cors ou les verrues
  • soin sur les pointes de cheveux très secs
  • baume à lèvres
  • contre les brûlures
  • pour la cicatrisation
  • cire de massage

Autant vous dire que je ne l’ai testée que sur le corps et les mains car cela correspondait à mes besoins du moment. Il faut frotter le produit dans ses mains pour le faire fondre puis masser pour bien le faire pénétrer dans la peau, un vrai moment cocooning que j’apprécie beaucoup! La peau est parfaitement nourrie, douce, souple et veloutée. C’est le genre de produit que j’aime emporter en week-end ou en vacances mais que je ne peux pas utiliser au quotidien car il s’use trop rapidement à mon goût, je m’étais d’ailleurs fait la même réflexion avec le beurre de cacao solide de la marque Lamazuna. Peut-être que j’en mets trop et qu’il faudrait que j’investisse dans un plus grand format; c’est pourquoi je préfère le garder pour une utilisation ponctuelle mais sinon j’adore l’utiliser et vous savez à quel point j’apprécie les produits polyvalents comme celui-ci.

Dentifrice naturel en poudre

Jusqu’à présent je n’avais jamais utilisé de dentifrice sous forme de poudre et je dois dire que c’est à la fois pratique (surtout si vous retirez définitivement l’opercule de protection) et économique. Celui de la marque Comme avant se compose d’argile blanche, de carbonate de calcium, de poudre de siwak et de menthol mais il existe également une version sans parfum spécialement destinée aux femmes enceintes, allaitantes, aux enfants de moins de 7 ans et aux personnes sous traitement homéopathique.

La poudre de siwak provient d’un arbuste que l’on trouve en Asie occidentale et qui purifie, évite les caries, renforce les gencives, prévient la plaque dentaire, blanchit les dents et élimine la mauvaise haleine : bref, un ingrédient phare!

Il faut mouiller sa brosse à dent et prélever un peu de poudre directement dans le pot, puis se laver les dents comme d’habitude. J’apprécie sa facilité d’utilisation, d’ailleurs j’emporte un peu de poudre dans un petit pot lorsque je pars en déplacement, ce qui m’évite de m’encombrer avec un tube classique. Il lave parfaitement les dents et il en faut très peu donc mon pot de 45g m’a duré plusieurs mois, un détail qui lui vaut un très bon rapport qualité/prix. Par contre, je dois avouer que même si le parfum mentholé est plutôt agréable, pour moi il ne dure pas en bouche et ne laisse par conséquent pas forcément une haleine fraîche comme avec les dentifrices conventionnels, mais c’est un constat que je fais avec pratiquement tous les dentifrices bio ou naturels.

Déodorant naturel en poudre

Ce déodorant m’intriguait particulièrement parce qu’il était en poudre mais dans un contenant roll-on. Il s’agit de l’ancienne version (toujours commercialisée à l’heure où je vous écris cet article) mais entre temps la marque a sorti un déodorant solide au beurre de cacao.

Celui que j’ai testé contient du bicarbonate de soude, de l’amidon de maïs, de la poudre de racine d’iris et de l’argile blanche. Cette composition promet de réguler la transpiration (mais sans la bloquer) et de lutter contre les mauvaises odeurs, tout en respectant les fonctions naturelles d’élimination des toxines par la peau.

Une fois appliqué sous les aisselles, il ressemble à une fine couche de farine blanche donc j’élimine délicatement le surplus à l’aide d’une serviette de toilette. Je n’aime pas du tout l’odeur qui se rapproche dangereusement de celle du céleri à mon goût, mais ce déodorant fonctionne plutôt bien. Malheureusement au bout de quelques jours il m’a provoqué de grosses irritations, très probablement dûes au bicarbonate de soude qui est majoritairement présent dans le produit puisqu’il apparaît en première position dans la liste des ingrédients. A chaque nouvel essai le constat reste le même: je ne peux pas l’utiliser au quotidien mais si vous n’êtes pas particulièrement sensible au bicarbonate il pourra tout à fait vous convenir.

Copeaux de savon naturel à l’huile d’olive

Je termine cette revue avec les copeaux de savon qui peuvent servir pour le linge, la vaisselle, la maison et le corps. J’ai choisi de réaliser de la lessive sous forme liquide puis sous forme de poudre en suivant deux recettes.

Voici celle de la marque Comme avant pour la version liquide :

  • Faire chauffer 1 litre d’eau puis ajouter 30g de copeaux de savon et 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude.
  • Ajouter une fragrance pour avoir un parfum en particulier (facultatif).
  • Prendre un bidon de lessive liquide vide et y verser le mélange.
  • Laisser reposer pendant 24h ou une nuit .
  • Secouer avant chaque utilisation puis doser la lessive comme d’habitude.

Et voici celle de la blogueuse et instagrameuse Bioté naturelle pour la version poudre (j’ai divisé les proportions par deux) :

  • 200 g de copeaux de savon de Marseille
  • 100 g de cristaux de soude
  • 100 g de bicarbonate de soude
  • Mélanger tous les ingrédients dans un mixeur pour obtenir une poudre fine et homogène, puis mettre dans un bocal.

La première recette a été concluante et comme j’ai déjà fabriqué de la lessive par le passé (je vous laisse aller lire ma recette) je savais à quoi m’attendre.

La seconde a été un échec, tout simplement parce que les copeaux n’ont pas une texture sèche et sont assez épais, ce qui les rend impossibles à réduire en une fine poudre. J’ai quand même essayé de mettre mon semblant de recette dans le compartiment habituel de ma machine à laver mais pendant toute la durée du lavage les copeaux sont restés accrochés à l’endroit de départ et n’ont donc pas lavé mon linge.

Je vous conseille donc de réserver ces copeaux pour la recette de lessive liquide uniquement.

Mon bilan

Sur les 6 produits présentés, seuls 2 ne m’ont pas convenu : le déodorant pour son côté irritant et le shampoing qui n’a pas d’effet durable au-delà d’un jour. Ce ne sont pas pour autant de mauvais produits, c’est simplement qu’ils ne me conviennent pas à moi personnellement.

Pour le reste je suis conquise car l’utilisation de ces produits s’inscrit clairement dans une démarche tout aussi minimaliste que leur composition. Pas de chichis et une efficacité au rendez-vous, il me semble que le message de la marque est très cohérent avec ce qu’elle propose. La cerise sur le gâteau? Cette marque me permet de consommer local et de soutenir une entreprise familiale, tout en respectant les valeurs et critères qui me tiennent à coeur dans ma consommation de produits green.

Je serais susceptible d’offrir certains de ces produits à des proches qui ont la peau fragile, qui attendent un heureux évènement, ou qui sont sensibles à l’artisanat et aux cosmétiques naturels afin de leur faire découvrir cette marque, mais aussi de leur apporter une solution saine et respectueuse de leur santé, tout en les sensibilisant en douceur au zéro déchet.

Quant à moi j’avoue avoir une préférence pour les produits parfumés, ceux qui me font voyager olfactivement, donc je pourrais tout à fait alterner entre ceux de Comme avant, notamment le savon et la crème solide qui sont mes deux chouchous, et d’autres marques.

Je vous invite à découvrir les nouveaux produits en boutique physique (à Marseille, Paris et Toulouse) ou sur l’e-shop, notamment le démaquillant solide, la poudre lave vaisselle et les accessoires. Sachez que vous pouvez également en retrouver dans beaucoup de points de vente, de quoi faire de jolies découvertes 🙂


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s