Mes 3 nouvelles habitudes

Hello ♥

En ce qui me concerne, la rentrée de septembre rime avec changement de rythme de vie, reprise de mon activité professionnelle, nouveaux objectifs et nouvelles habitudes. Cette année j’ai senti un regain d’énergie peu de temps avant la reprise alors j’en ai profité pour prendre quelques résolutions, un peu comme on le fait le premier jour de l’an tout en sachant qu’on ne sait pas combien de temps on les tiendra, ahah. Après l’année passée et tous ces confinements, c’est dans un nouvel état d’esprit que j’ai abordé cette période d’autant plus que, professionnellement parlant, il n’est plus du tout question de télétravail pour moi. Une nouvelle organisation s’est avérée nécessaire pour retrouver mes marques et me sentir efficace. Je vous présente aujourd’hui trois nouvelles habitudes qui changent mon quotidien alors que ce sont des choses minimes mais qui me font sens.

Je crée mon Miracle morning

Crédit photo : Pixabay, Auteur : Melk Hagelslag

Je n’ai pas lu le célèbre livre de Hal Elrod qui explique le principe du miracle morning, mais pas mal de vidéos de personnes ayant tenté l’expérience m’ont donné envie d’expérimenter à mon tour pour poser un cadre. En effet si je ne me fixe pas une limite de temps et un ordre pour faire les choses, je m’éparpille dans tous les sens et au final je suis frustrée tout en ayant la désagréable impression d’avoir perdu mon temps. Pour résumer très succinctement, le miracle morning invite à se lever plus tôt le matin afin de prendre un moment pour soi, pour se retrouver, avancer vers ses objectifs et booster sa productivité. Cela passe par plusieurs activités qui sont au nombre de 6 : silence, affirmations, visualisation, exercice physique, lecture et écriture.

J’aime être libre de faire les choses à ma façon donc je crée ma propre routine sans forcément suivre les règles dictées par ce livre. Mes journées ne se ressemblent pas toutes donc l’heure de mon réveil est variable et surtout, je choisis les activités qui me parlent le plus et m’apportent un bénéfice notable. Voici les 5 heureuses élues et les raisons pour lesquelles je les ai mises en place :

  • 20 minutes de lecture en buvant un thé ou une infusion me permettent à la fois d’hydrater mon corps, m’évader par l’esprit, m’identifier ou approfondir mes connaissances selon que je choisisse un ouvrage de développement personnel ou un roman. J’avoue que c’est pour moi le moment parfait pour m’y consacrer car, aimant beaucoup lire, je suis très motivée à me lever le matin pour commencer ainsi ma journée en douceur.
  • 5 minutes de journaling, une pratique qui consiste à écrire un peu chaque jour. Pour ma part le contenu est varié et spontané : gratitudes, pensées qui me traversent, ressentis du moment, difficultés, réflexions, envies, projets, objectifs, interrogations, mantras, affirmations positives. Fait en pleine conscience, cela m’aide à délester mon mental de toutes ces choses qui tournent dans ma tête pour gagner en sérénité par la suite, mais aussi à prendre du recul, observer, être honnête avec moi-même, nommer mes émotions, me connaître davantage, prendre des décisions, booster ma créativité, savoir où je veux aller, entrer en introspection. Ayant toujours adoré écrire (d’où l’existence de ce blog, hé hé) c’est une activité qui m’enrichit tout autant qu’elle m’apaise.
  • 10 minutes de yoga pour m’étirer car mon podologue (qui m’a fait des super semelles orthopédiques) m’a dit que c’était une habitude indispensable. Quand il m’a interrogée pour connaître mon degré de pratique à ce sujet, il a eu l’air étonné de me voir lui répondre : « juste avant de courir, vous voulez dire? »… Je pense en effet que c’est à faire au quotidien! J’ai donc noté sur une feuille quelques idées de postures à faire et je termine toujours par une petite série de salutations au soleil. Actuellement je ne peux malheureusement plus pratiquer à cause d’une déchirure musculaire mais ce moment me procure du bien-être et j’aime l’accompagner d’une musique douce et relaxante, parfaite pour rester dans cette bulle aux allures de slow life.
  • 15 minutes de rangement pour avoir toujours un intérieur en ordre, partir de chez moi avec satisfaction et rentrer le soir avec le même état d’esprit. Si au bout de ce temps je n’ai pas terminé je passe quand même à la tâche suivante sinon je me mets en retard sur la suite. Au pire je termine en rentrant du travail si je suis motivée, ou je remets au lendemain matin dans ce petit temps spécialement dédié.
  • 20 minutes d’un podcast pendant que je me prépare dans la salle de bains. Je choisis au préalable un sujet qui m’intéresse ou une personne que j’aime écouter et dont j’apprécie la personnalité et le contenu. C’est une façon un peu passive de m’informer sur un thème, une problématique. Cela a pour effet de me questionner, me pousser un peu plus loin dans mes réflexions, me positionner plus précisément par rapport à une question, me faire avancer dans ma vie personnelle ou professionnelle et me motiver. C’est comme une dose de boost et d’inspiration qui vient me nourrir tout en scellant ce miracle morning qui est le mien.

Si vous vous posez la question, j’avoue avoir un peu plus de mal à me lever depuis qu’il fait toujours nuit le matin, car en temps ordinaire la lumière du jour est mon réveil naturel. Mes astuces pour y remédier? Mon téléphone me servant de réveil, on peut associer une petite phrase à la sonnerie et pour ma part j’ai choisi : « en route pour une nouvelle journée » accompagnée d’un émoticône au large sourire, simple mais efficace. Bien évidemment, je me couche aussi plus tôt que je ne le faisais avant.

D’autre part, je sais que si je tarde à me lever je n’aurai pas le temps de tout faire et je n’aime pas me sentir bousculée le matin, ces plages de temps étant déjà assez contraignantes pour moi … J’aime aussi le fait de me dire que durant toute cette routine je n’aurai pas le nez dans mon téléphone à scroller sur les réseaux sociaux, commencer à lire mes mails et me perdre ailleurs.

Enfin, je fais preuve de bienveillance envers moi-même en commençant cette routine plus tard le dimanche ou les lendemains de répétitions et concerts qui m’ont pompé beaucoup d’énergie. Il peut aussi m’arriver de faire le journaling plus tard dans ma journée car je ne suis pas forcément disposée à écrire, mettre des mots sur le papier à l’instant T. Si jamais je souhaite faire une pause de quelques jours parce-que mon corps ou mon esprit en ont besoin, je peux tout aussi bien ne pas suivre toutes les activités ou carrément n’en faire aucune et c’est ok.

En bref, tout cela doit à mon sens être davantage une source de plaisir, de satisfaction et d’épanouissement, que de contrainte. J’y ai trouvé personnellement une remise en mouvement, une nouvelle dynamique que j’avais perdu dernièrement, et je suis habitée par une nouvelle énergie, quelque chose de positif qui me pousse en avant.

Des fruits & légumes de « seconde main »

Je n’arrivais pas à trouver l’intitulé exact pour décrire mon habitude suivante qui est de passer par l’application Toogoodtogo pour acheter mes fruits et légumes. Je vous ai présenté cette appli il y a quelques mois dans l’article 4 appli green et ecolo mais jusqu’à présent je ne l’utilisais que de façon occasionnelle. Un jour je me suis dit « pourquoi pas en faire une nouvelle habitude? ». Il s’agit tout simplement de réserver un panier d’invendus et d’aller le récupérer dans le créneau horaire indiqué. Pour ma part j’ai sélectionné une liste de favoris dans laquelle figure une boulangerie ainsi que plusieurs magasins bio. L’application recense pas mal de commerces dans ma ville, ce qui n’est pas le cas selon les régions.

Je repars donc avec ma cagette de produits dont certains sont clairement en fin de vie et d’autres beaucoup moins, ce qui me dure en moyenne une semaine ou plus pour un prix de 4€. J’aime cette démarche car je préfère récupérer plutôt que cela parte à la poubelle, faire des économies tout en mangeant bio (et parfois local), et puis comme il faut consommer le tout dans un laps de temps plus ou moins réduit, cela m’oblige à cuisiner même les jours de flemme et à avoir toujours une portion de légumes dans mon assiette. C’est en même temps l’occasion de découvrir des aliments que je n’achète jamais car je ne les connais pas : papaye, pois gourmands, blettes, grenade. Je fais aussi quelques recherches sur internet pour trouver des recettes afin de cuisiner au mieux ces nouveautés, ce qui agrandit mon panel de menus.

Le seul bémol est que mon panier est rempli à 80/90% de légumes et seulement 10 à 20% de fruits, ce qui m’oblige à faire l’appoint régulièrement pour ces derniers. Dans tous les cas, j’ai toujours réussi à réserver un panier quand j’en avais besoin donc je compte continuer à utiliser ce système à la fois économique et zéro déchet.

Je finis d’abord mes réserves

Crédit photo : Pixabay, Auteur : Mirko Stödter

Pour cette dernière catégorie je ne parlerai pas d’alimentation car j’ai plutôt une bonne gestion de ce côté-là. Cela concerne d’autres domaines tels que la cosmétique, les livres, le thé (ok, ça relève quand même de l’alimentaire^^), la papeterie, les bougies et le tissu. Je n’habite pas dans un grand logement et je ne possède pas de cave donc je n’ai réellement pas beaucoup de stock mais la question n’est pas là. Même avec peu de réserves, j’ai décidé de ne rien racheter tant que je n’ai pas terminé ce qu’il me reste.

  • Niveau cosmétique cela englobe autant les soins (visage, corps et cheveux) que le maquillage, les produits bruts qui me servent à réaliser des recettes maison (argiles, poudres, cire d’abeille, fragrances…), les huiles essentielles, le parfum, les produits d’hygiène et ménagers. J’ai déjà pour habitude de n’ouvrir qu’un seul produit à la fois et cela, depuis toujours. Je vais donc tranquillement finir ce que je possède et ne pas forcément refaire de stock par la suite, afin de garder une salle de bains relativement désencombrée.
  • En ce qui concerne les livres, je raffole des ouvrages de développement personnel et si je m’écoutais j’irais en acheter tous les mois. J’ai eu tout un cheminement personnel auprès de deux professionnelles et je continue ma route et ma réflexion encore aujourd’hui. J’aime enrichir mes connaissances et expériences à travers ce type de livres que j’aime garder par la suite pour la plupart, contrairement aux romans que je dépose systématiquement dans une boîte à livres pour que d’autres puissent en profiter à leur tour. Au lieu d’accumuler des lectures en attente et d’encombrer inutilement ma petite bibliothèque, j’ai pris la décision de faire avec ce que je possède déjà, et seulement quand tout cela sera terminé (et autant vous dire que j’en ai largement pour une année!), j’envisagerai de nouveaux achats.
  • Pour moi qui bois du thé, des infusions et des tisanes au quotidien, il est toujours tentant d’ajouter dans mon panier de courses une nouvelle saveur pour varier les plaisirs et découvrir de nouvelles marques ou mélanges. Dernièrement j’ai été ambassadrice de la marque Greenma pendant deux mois, j’en ai donc profité pour me faire une collection de jolis bocaux. Etant donné qu’on peut infuser leurs thés jusqu’à 4 fois et les infusions 2 fois, autant vous dire que j’en ai là aussi pour une année, sachant qu’il me reste également 2 paquets d’infusion en vrac à terminer et une fin de bocal de fleurs de camomille. Vous l’aurez compris : pas de prochains achats en vue mais si vous avez envie de découvrir la marque Greenma, je vous laisse aller checker mon code de parrainage sur ma page Bons plans & favoris.
  • Je suis une personne créative et j’ai toujours un carnet à proximité pour y noter tout un tas de choses : recettes, listes de courses, tâches à réaliser, informations administratives, planning, suivi pédagogique de mes élèves, préparations de cours, whish list, objectifs, projets etc… J’achète moi-même ces carnets mais il m’arrive d’en recevoir en cadeau, et dans le premier cas je choisis soigneusement le modèle car le visuel doit me plaire ainsi que le format. Je possède des carnets de petite taille encore inutilisés et d’autres que je n’ai jamais terminés donc pour rester dans la lignée de ma démarche j’attendrai de les avois tous remplis avant de jeter mon dévolu sur d’autres.
  • Même si je ne suis pas une grande consommatrice de bougies, j’en ai une de taille moyenne qui me servira pour l’automne/hiver car sa senteur s’y prête plutôt bien, ainsi que deux autres petites que l’on m’a offert et que je fais brûler quand je travaille et qu’il ne fait pas très chaud. Cela me permet de créer une petite ambiance cocooning, enveloppante et rassurante. Encore une fois, je verrai si j’en achèterai au printemps ou non mais d’ici là j’ai tout ce qu’il me faut.
  • Si vous le ne savez pas, je me suis mise à la couture il y a quelques années et forcément, j’ai un stock de tissus mais ce ne sont pas forcément de grands coupons. Je m’autorise donc à en acheter si la quantité que j’ai est insuffisante par rapport au projet ou si ce dernier nécessite un tissu bien spécifique. Pour le reste, je compte bien coudre ce qu’il me reste, cela fait encore appel à ma créativité et j’adore ça même si ça met mon cerveau en ébullition!

J’en ai terminé pour ces nouvelles habitudes et je serais curieuse de connaître les vôtres, elles pourraient tout à fait m’inspirer. N’hésitez pas, comme d’habitude, à les partager dans les commentaires afin que tout le monde puisse en profiter.

En attendant de vous retrouver dans un prochain article, prenez soin de vous ♥


4 réflexions sur “Mes 3 nouvelles habitudes

  1. C’est top ces habitudes ! Et on sent bien que ce ne sont pas des contraintes, c’est ça qui est génial ! En fait, je m’y retrouve un peu, mais en beaucoup moins structurée et organisée… Ce qui fait que je fais un peu de tout, dans tous les sens, avec cette impression, en effet, de n’avoir rien fait ! Chaque jour, je prépare ma liste de choses à faire dans la journée et dès que j’en barre une, j’en rajoute une autre… Si bien que je ne m’en sors pas !!!
    Alors, je vais faire comme toi et me donner un temps pour chaque chose : je risque d’être bien plus efficace !
    Sinon, je découvre depuis peu la sophrologie et ça m’aide énormément; je pense que ça va encore beaucoup m’apporter tout au long de ma formation : ça m’aide à relativiser.
    Et mon nouvel engagement de la rentrée est de m’être inscrite à des cours de harpe : je suis passionnée et ça m’apporte beaucoup d’apaisement !
    Merci pour cet article plein de belles idées !

    J'aime

    1. Moi aussi avant j’avais une to do list longue comme le bras sur laquelle venaient s’ajouter des tâches quand d’autres étaient terminées donc je n’en voyais jamais le bout… 😦
      J’ai fait de la sophrologie pendant plusieurs années avec une professionnelle, j’avoue que seule je ne sais pas si je m’en sentirais capable mais c’est bénéfique!
      Oh, des cours de harpe! C’est un si bel instrument, parole de violoncelliste^^ ♪♫
      Merci pour ton partage et je salue ta belle démarche également ♥

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s