Savons saponifiés à froid : mes dernières découvertes

lavender-3066531_640

Vous le savez peut-être, j’aime alterner entre les gels douche et les savons pour laver mon corps. Depuis de nombreux mois, j’entendais parler sur la toile des savons saponifiés à froid et de toutes leurs vertus. Rares étaient les personnes déçues par ce genre de produits donc j’ai choisi d’en tester pour me faire ma propre opinion car on n’est jamais mieux servi que par soi-même, n’est-ce pas?

La saponification à froid

soap-1509963_640

La saponification à froid est un procédé de fabrication ancestral qui permet de réaliser des savons très qualitatifs. Le processus de fabrication est long car les ingrédients ne sont pas chauffés et parce-que le temps de séchage est de 4 à 8 semaines environ. Cette technique permet aux huiles de conserver toutes leurs propriétés, faisant du savon un véritable produit de soin.

Les savons à froid sont surgras et riches en glycérine, donc particulièrement doux et respectueux de la peau. On y ajoute des beurres, huiles essentielles, argiles, plantes, pigments etc… pour cibler un besoin spécifique et y répondre : apaiser les peaux atopiques, nourrir les peaux sèches, purifier les peaux grasses etc…

Bien évidemment, il est nécessaire de choisir des savons avec de belles compositions et des ingrédients sélectionnés avec soin. Il existe de plus en plus de savonneries qui proposent des savons saponifiés à froid, vous avez l’embarras du choix! Voici ma petite sélection personnelle :

Savon au lait de chèvre alpine

savon au lait de chèvre alpine

Le premier savon dont je vais  vous parler se trouve à gauche sur la photo. Il s’agit du savon à l’infusion de camomille et amande douce de la marque Maison Berthe Guilhem. Destiné aux peaux sensibles, sèches et réactives, je l’ai choisi pour chouchouter ma peau qui réunit toutes ces problématiques avec une tendance à l’eczéma par périodes. Ce savon 100% naturel fabriqué en Ariège contient 98.89% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique : huile de palme saponifiée, eau, glycérine, citrate de sodium, lait de chèvre frais, infusion de camomille et huile d’amande douce.

Je suis ravie de ce savon qui est toujours en cours d’utilisation dans ma douche. Sans huile essentielle, son parfum est neutre et sa mousse se révèle onctueuse et généreuse. Ma peau est parfaitement lavée, ne tiraille pas et je n’ai été sujette à aucune démangeaison. Je sens qu’il respecte parfaitement mon épiderme, mais je me questionne par rapport à la présence d’huile de palme. Je sais que les savons de Marseille blancs en contiennent et que ce sont de bons savons donc j’avoue ne pas trop me prononcer sur le sujet.

Savon au citron

savon au citron Karandja

Ma préférence pour les odeurs fruitées m’a fait choisir ce savon au citron de la marque Karandja située dans les Hautes-Alpes, pas si loin de chez moi. Enrichi en huile d’abricot, ce savon promet d’adoucir, assouplir, hydrater, nourrir, régénérer et revitaliser la peau.  Labellisé Nature & progrès, un label particulièrement exigent, il se compose d’huile de coco, beurre de karité, huile d’olive, eau, glycérine, huile de colza, huile d’abricot et huiles essentielles de citron et litsée citronnée.

 J’ai été emballée par son odeur fraîche qui est présente sans être envahissante au moment de la douche. Son côté vivifiant est parfait pour se réveiller le matin et mettre de la bonne humeur dans la salle de bains. A la différence des savons non saponifiés à froid, il s’utilise jusqu’au bout car il fond au lieu de se casser en mille morceaux, donc il n’y a pas de gaspillage 🙂 J’ai beaucoup apprécié l’utiliser et j’ai même une préférence pour celui-ci par rapport au précédent, de par son parfum et sa composition.

Savon feuille d’agrume

savon Feuille d'agrume

Je poursuis cette revue avec le savon Feuille d’agrume de la Savonnerie Aubergine. Vegan, cruelty free et fabriqué en Bretagne, ce joli savon marbré contient de l’huile d’olive, de l’huile de coco, du beurre de karité brut, des huiles de tournesol et de chanvre, de l’eau, de la glycérine végétale, de la farine de riz, de l’huile essentielle de petitgrain bigarade, de l’oxyde bleu et de l’ocre havane. Il est emballé dans un papier compostable, ce qui le rend écologique jusqu’au bout des ongles 😉

Formulé pour les peaux sèches, fatiguées ou normales, je n’apprécie pas tellement son odeur un peu trop boisée et végétale, mais ceci est purement personnel. Ce savon prend soin de ma peau en fournissant une mousse fine et délicate sous la douche, et la fait légèrement crisser au rinçage. D’un toucher un peu plus rêche que les autres durant les premières utilisations, il s’est « lissé » au fil du temps. Même s’il n’est pas mon préféré il m’a donné envie de découvrir d’autres savons de cette marque, pour tester de nouvelles senteurs.

Savon à l’avoine

Savon à l'avoine Maison mediterrannée
Terminons avec le savon de soin à l’avoine qui nous vient tout droit de la ville de Marseille, dans le quartier du Panier. Maison méditerranée est une entreprise familiale que j’ai découvert sur Instagram et dont j’ai testé quelques produits déjà. Entièrement naturel dont 80% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique, sa composition est la suivante : huiles de tournesol, coco et palme, eau, glycérine et extrait de grain d’avoine. J’avoue ne pas bien saisir la présence d’huile de palme qui était présente dans le premier savon aussi.

Je me sers de ce savon sur le visage et le corps, et j’aime sa simplicité et sa douceur. D’un parfum neutre, ses flocons d’avoine sont visibles mais semblent fondre sur la peau car on ne les sent pas. Cette céréale est idéale pour les peaux fragiles, allergiques, irritées et sujettes à l’eczéma, voilà pourquoi je l’ai choisi. Une fois encore ma peau l’adore, elle ne tire pas, ne s’assèche pas, reste souple et aucune anomalie de peau n’est apparue. Il m’a d’ailleurs accompagnée lors de mes vacances et déplacements sans problème.

Et vous, quelles découvertes de savons à froid avez-vous faites ces derniers temps?

Publicités

4 réflexions sur “Savons saponifiés à froid : mes dernières découvertes

      1. c’est un peu impressionnant c’est vrai ! la 1ere fois j’avais l’impression d’être dans breaking bad ahah mais en vrai ça n’est pas compliqué du tout même si je ne suis jamais arrivée à avoir des sensorialités très abouties, on a quand même eu des savons qui lavaient bien et laissaient la peau douce ! j’en ferai un article un de ces quatre 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s