Mes conseils pour débuter dans le naturel

green-715535_640

Si je me remémore mon passage au naturel il y a quelques années (je ne parlerai ici que de cosmétiques), je vous avoue être passée par différents états que je vous cite dans le désordre : étonnement, satisfaction, frustration, fierté, démotivation, dévalorisation etc…

En effet, le changement était tel que j’ai découvert énormément de choses auxquelles je m’attendais plus ou moins. Le champ des possibles était tellement large que je me perdais, mon degré d’exigence était tel que je ne trouvais pas toujours ce que je cherchais, je me reprochais mes erreurs, j’en voulais à l’industrie cosmétique conventionnelle de continuer à vendre ses produits, j’en voulais à la terre entière de ne pas être restée comme au temps de nos grands-mères où les remèdes à tous les maux étaient naturels. Bref, cela a été un petit chamboulement dans ma vie mais pour rien au monde je ne retournerai en arrière.

Je me mets aujourd’hui à la place de celles et ceux qui souhaitent entamer une transition vers le naturel : d’abord, je vous souhaite la bienvenue! Ensuite, je vais vous donner quelques conseils qui découlent de mon expérience personnelle. Vous verrez, ils sont en somme logiques et basiques, je ne vous apprendrai rien, mais il est bon de trouver parfois un peu d’encouragement autour de soi, car nous ne sommes pas forcément soutenus par les personnes de notre entourage.

Soyez patiente

feng-shui-1927590_640

A moins que vous ne fassiez partie de ces personnes qui opèrent un changement radical et que vous choisissiez de vous débarrasser de tous vos produits conventionnels du jour au lendemain, ayez bien en tête qu’il s’agit d’une transition. Cette démarche progressive nécessite plusieurs étapes, donc un cheminement plus ou moins long. Le vieil adage « lentement mais sûrement » prend tout son sens ici. En ce qui me concerne, j’ai d’abord commencé par le shampoing car c’est la raison première qui m’a décidée à me tourner vers le naturel. L’alimentation puis les cosmétiques ont suivi quelque temps après. Je vous conseille vraiment d’y aller pas à pas, ne serait-ce que parce-que votre peau ne supporterait peut-être pas que vous changiez d’un seul coup toute votre routine. Si vous changez un produit après l’autre et qu’elle réagit plutôt bien,  continuez à l’habituer en douceur.

Le chemin peut aussi prendre du temps car il nécessite de s’intéresser de plus près au sujet. Le bio et le naturel sont très en vogue mais comme partout, il y a des dérives. Il faut alors trier le bon du mauvais en faisant ses propres recherches. Si vous saviez le nombre d’heures que j’ai pu passer sur internet, allant de découverte en surprise, tel sujet rebondissant sur tel autre, j’avais l’impression que c’était sans fin. Pour m’aider à y voir plus clair, j’ai aussi lu des articles de blog, des livres, j’ai regardé des vidéos sur Youtube, j’ai appris à décrypter les compositions de mes cosmétiques, je me fiais aux avis des internautes sur un produit pour m’en faire une idée, je me faisais conseiller en boutique bio etc… Tout ça pour vous dire de ne pas vous décourager même si le chemin vous semble long.

Soyez indulgente avec vous-même

person-690033_640

Quand on est une perfectionniste comme moi, ce  conseil n’est pas des plus simples à appliquer. Et pourtant des erreurs, vous en ferez, comme tout le monde. Mais l’essentiel est de savoir en tirer les leçons pour mieux rebondir et ne plus se laisser piéger. Je parle ici du greenwashing auquel j’ai été confrontée et j’avais du mal à admettre qu’on avait réussi à me prendre pour une pigeonne, moi qui commençais pourtant à engranger pas mal de connaissances sur le naturel. Je parle aussi de composition d’un produit, de qualité des ingrédients, du prix plus ou moins justifié, de la surconsommation vers laquelle certains e-shops nous poussent etc…

Acceptez donc vos erreurs passées, présentes et futures (j’en fais encore si vous voulez tout savoir!). Félicitez-vous de votre transition ou même de la simple volonté de changer vos habitudes, et regardez loin devant vous : un beau chemin vous attend!

Respectez votre budget

money-2696219_640
Ce n’est pas parce-que vous allez vous tourner vers des produits naturels que vous allez forcément exploser votre budget. Je vous encourage grandement à ne pas changer vos habitudes de ce côté-là. Le prix est d’ailleurs le principal frein à cette transition, alors si je peux vous aider dans votre réflexion, je vous invite à lire ou à relire mon article « Des cosmétiques bio et pas chers, c’est possible? » Sachez aussi que certaines marques 100% naturelles commercialisent des produits aux compositions irréprochables mais n’ont pas les moyens de s’offrir un label bio. Dans la majorité des cas, ces produits sont moins chers alors n’hésitez pas à vous tourner vers eux, vous serez gagnante.

Prenez en compte vos envies

holding-2822062_640
Changer vos habitudes ne doit pas représenter une contrainte, mais rester un plaisir. Plaisir d’utilisation, plaisir olfactif. Mettez en évidence vos préférences :

  • des produits bruts (argile, poudres ayurvédiques, huiles essentielles et végétales…) à tambouiller vous-même ou des produits prêts à l’emploi?
  • Plutôt crème ou huile?
  • Plutôt lait, mousse ou gel?
  • Plutôt parfumé ou neutre?
  • Plutôt rapide d’utilisation ou adepte d’un long moment cocooning?

En fonction de vos réponses, tournez-vous vers les multiples options qui s’offrent à vous, et vous avez du choix car le marché du bio ne cesse de se développer! Testez, tâtonnez, et vous finirez par trouver ce qui vous convient le mieux.

Identifiez les moyens à votre disposition

Selon l’endroit où vous habitez, vous n’avez pas forcément un accès direct aux produits bio. Cherchez sur internet les structures à votre disposition dans votre département ou votre ville, par exemple :

  • les magasins bio qui permettent de bénéficier des conseils d’un vendeur, de sentir un produit, voir sa texture, la praticité du packaging etc…
  • les grandes surfaces qui proposent quelques marques bio dont Fun etic, So bio etic ou encore Pulpe de vie. Je ne suis pas fan des gammes bio lancées par les marques distributeurs car les compositions ne sont pas top. Néanmoins elles constituent une alternative pour entamer une transition en douceur.
  • les petits producteurs sont l’idéal car vous pouvez discuter directement avec eux, voir la façon dont sont fabriqués les produits, et payer moins cher car ils sont ce qu’on appelle un circuit court.

Pensez aussi aux boutiques en ligne, de plus en plus nombreuses, avec un choix énorme. Il est intéressant d’aller lire des avis sur tel ou tel produit, ou de comparer les prix avant de faire ses achats.

Finalement, le bio et le naturel sont à portée de main… ou de clic 😉

Identifiez votre type de peau

neck-1211231_640

Ce conseil peut paraître absurde et pourtant je vous le donne car c’est la première chose à faire pour savoir vers quel produit vous diriger. S’il est trop riche il vous donnera des imperfections. Si au contraire il est trop pauvre, il ne répondra pas à vos besoins et vous aurez l’impression qu’il est inefficace alors qu’en réalité il n’est juste pas adapté. Pour connaître votre type de peau, vous pouvez vous rendre en parfumerie type Séphora et discuter avec une vendeuse. Des questionnaires mis en ligne par des marques peuvent aussi faire l’affaire. Sèche, grasse, normale, mixte, cet article/vidéo vous aidera à déterminer votre type, et voici quelques pistes à explorer pour en prendre soin en mode slow.

Cette démarche est votre cheminement personnel

woodland-656969_640
Pour finir, ne perdez pas de vue que ce chemin est le vôtre, pas celui de vos parents, de vos amis ou de vos enfants. Je répète : il est le vôtre, il vous appartient. Dans votre entourage plus ou moins proche, vous aurez droit à des réactions diverses, agréablement surprenantes ou carrément déplacées. Il y aura des jaloux, des personnes fermées d’esprit, des tolérants, de tout! Vous serez forcément raillée, critiquée ou admirée mais qu’importe, ne vous laissez pas influencer par leurs pensées et n’essayez pas de les convertir non plus. Cette démarche appartient à chacun, et chacun est libre de ses choix.  Ce choix vous le faites pour vous, pas pour les autres. S’ils ne comprennent pas, et bien tant pis pour eux. S’ils comprennent, c’est peut-être une porte qui s’ouvre vers la discussion, l’échange, la réflexion et là ça devient particulièrement intéressant et enrichissant.

J’espère que ces quelques petits conseils vous auront donné confiance en vous pour vous lancer dans la green aventure. Si vous n’êtes qu’au début de votre questionnement, je vous félicite : le reste viendra en temps voulu mais la prise de conscience est certainement le premier pas d’une longue série… Et vous verrez qu’en bio, on s’éclate aussi! Bonne route à toutes et tous 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s