Mes conseils pour une salle de bains zéro déchet

Bonjour à toutes!

J’espère que vous allez bien et que vous savourez l’arrivée de l’automne (ma saison préférée), même si pour ma part je profite grandement de l’été indien; les bougies parfumées, les soupes savoureuses et les ambiances cocooning attendront encore un peu…

bathroom-sink-630175_1280

Je voulais aujourd’hui parler d’un sujet que j’évoque de temps à autre sur mon blog et auquel j’ai décidé de consacrer une catégorie : le zéro déchet. Certaines personnes en font une quête permanente, toujours soucieuses de s’améliorer au fil du temps. Personnellement c’est un sujet qui me tient à coeur et pour lequel j’ai mis en place quelques solutions mais je suis loin d’en faire une obsession, ce qui me laisse une petite marge de manoeuvre pour préserver l’environnement et notre planète que nous malmenons de plus en plus. Je pense vous décliner cet article dans d’autres domaines du quotidien dans les mois à venir, car je reste persuadée que si nous nous sentons un peu seuls à agir, nous allons à notre façon et à notre rythme faire basculer les consciences, et peut-être déclencher des démarches personnelles que nous n’aurions pas soupçonnées dans notre entourage proche ou plus lointain.

hygiene-736051_1280

C’est par la salle de bains que j’ai souhaité commencer alors je vous laisse pousser la porte pour découvrir les différentes alternatives :

  • aux bouteilles de gel douche/shampoing/après-shampoing…
  • aux tubes de gel nettoyant, crème hydratante, dentifrice…
  • aux flacons d’eau micellaire, déodorant, parfum…
  • aux cotons démaquillants et cotons tige

Suivez-moi, c’est par ici!

Sous la douche

bathtub-2485957_1280
Pour laver votre visage, votre corps et prendre soin de vos cheveux, il existe de plus en plus de produits sur le marché et je pense que ce phénomène n’est pas prêt de s’essouffler, bien au contraire…

◊ Vous pouvez profiter d’être sous la douche pour laver votre visage avec un savon saponifié à froid adapté à votre type de peau et votre problématique (acné, déshydratation etc…). Vous trouverez de très bons produits auprès de :

◊ Pour vous laver le corps, de jolis savons sont disponibles à la manufacture du siècle, la savonnerie du cèdre, ou encore chez Folie verte. Leurs savons surgras sont très respectueux de la peau et ne la dessèchent pas.

◊ Pour laver vos cheveux, passez aux shampoings solides qui sont très économiques (ils remplacent environ 2 bouteilles de shampoing liquide) à condition de bien les laisser sécher. Le côté pratique est aussi à prendre en compte si vous prenez l’avion, sans compter que les risques de fuite dans la trousse de toilette sont inexistants avec une version solide. Pour l’utiliser, il suffit de mouiller vos cheveux et d’y frotter doucement le shampoing. Ensuite, procédez comme vous le faites habituellement en massant votre cuir chevelu, laissez agir quelques instants puis rincez. Vous trouverez ce type de shampoing chez Lamazuna, les savons de joya, Secrets de Provence, la savonnerie pop dont je vous ai déja parlé dans cet article, et  Maison Mediterrannée.

◊ Si vous souhaitez utiliser un après-shampoing, les versions solides existent là encore. Vous voyez, il n’y a pas de limite dans le zéro déchet… 😉 D’ailleurs, pour aller jusqu’au bout de la démarche, banissez les fleurs de douche et lavez-vous avec un gant de toilette ou plus simplement avec vos mains.

Ces quelques exemples sont un moyen de privilégier les entreprises françaises et de valoriser l’artisanat, une chouette initiative en somme.

Côté hygiène

bad-1253863_1280
En dehors de la douche, je vous conseille encore une  fois de privilégier les produits solides. Vous l’aurez compris, c’est le leitmotiv de ce billet…

◊ Concernant l’hygiène du corps, vous pourrez vous procurer un déodorant chez Lamazuna ou Pachamamai.

◊ Si votre peau a besoin d’être hydratée, sachez qu’il existe du beurre de cacao solide ou bien des barres de massage. Quand le produit fond légèrement au contact de la peau, c’est le moment de procéder à un petit massage pour bien le faire pénétrer.

◊ Passons ensuite à l’hygiène bucco-dentaire avec les dentifrices solides dont je vous ai parlé en testant celui de chez Pachamamai, mais il en existe bien d’autres. Je vous laisse aller voir par ici et par .

◊ Qui dit dentifrice dit brosse à dent où quelques alternatives sont possibles, notamment avec la marque My boo company qui propose des produits recyclables, compostables et biodégradables. Smiloh commercialise également une brosse biodégradable et compostable dont la durée de vie est similaire à celle d’une brosse en plastique.

◊ Si Monsieur souhaite vous rejoindre dans votre démarche zéro déchet, il peut tout à fait utiliser un savon à barbe, et vous piquer vos savons et shampoings, hi hi 😉

◊ Les oreilles ont elles aussi droit à leur version zéro déchet avec le fameux oriculi vendu par Lamazuna, un cure-oreille écologique en bambou. Personnellement je n’ai jamais essayé mais j’entends dire qu’une fois le coup de main pris, c’est un geste adopté.

◊ Les plus coquettes ne se priveront pas d’appliquer un peu de parfum en profitant des effluves des parfums solides naturels et vegans de Pacifica, ou de chez Nature et découvertes.

Le démaquillage

skincare-1461395_1280
Pour cette étape très importante qui vous permettra de garder une jolie peau, vous avez le choix entre :

◊ vous démaquiller à l’huile en utilisant vos doigts, je vous montre comment faire dans cet article.

◊ utiliser des lingettes démaquillantes lavables, donc réutilisables. Les cotons démaquillants réprésentent à eux seuls une quantité astronomique de déchets que bon nombre de femmes jettent chaque jour, et j’en faisais clairement partie il y a encore quelques années de cela… Pour éviter ce phénomène, les lingettes que je viens d’évoquer sont une excellente solution, sauf pour le vernis qui ne part pas en machine. Il existe plusieurs sortes de lingettes : celles en microfibre qui ne nécessitent que de l’eau, et celles en coton, bambou ou eucalyptus que l’on utilise avec de l’huile, un produit démaquillant ou une eau florale. Vous pouvez les acheter chez Les tendances d’Emma, Lulu nature, Lamazuna, ou Lily Nappy. Enfin, si vous avez l’âme créatrice, pourquoi ne pas sortir votre machine à coudre pour les réaliser vous-même?

J’espère que cet article aura pu vous démontrer que l’on peut limiter sa production de déchets, au moins dans la salle de bains 😉 Si c’est déjà un peu le cas pour vous, pouvez-vous nous partager vos gestes zéro déchet, ce que vous utilisez comme produit ou si vous souhaitez compléter cette liste de conseils et points de vente?

Publicités

4 réflexions sur “Mes conseils pour une salle de bains zéro déchet

      1. oh pareil… je ne suis pas parfaite même si j’utilise pas mal d’alternatives parmi celles que tu as citées…

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s